/news/currentevents

Fraude par virement Interac : la police met la population en garde

Agence QMI

Site Virement Interac

Un nouveau stratagème frauduleux utilisant les virements Interac par internet inquiète la police.

La fraude se produit «notamment lors de transactions amorcées après consultation de sites d'annonces sur internet», indique la police de Gatineau dans un communiqué, diffusé mardi.

Dans la majorité des cas, les victimes sont des gens qui répondent à une annonce sur internet pour une voiture à vendre ou un appartement à louer.

Les coordonnées d’une personne ressource sont indiquées dans l’annonce afin de «faciliter le contact entre la victime et le suspect».

«Après une discussion avec le supposé vendeur, la victime prend rendez-vous avec lui pour visiter l'appartement ou voir le véhicule en question», explique la police de Gatineau.

Juste avant le moment de la rencontre, le fraudeur demande à la personne de transférer une somme d'argent par virement Interac pour prouver le sérieux de sa démarche.

«Pour rassurer la victime, le fraudeur lui mentionne qu’il n’acceptera pas le virement immédiatement et qu’il n'est donc pas nécessaire de lui fournir la réponse secrète de sécurité.»

C’est alors que la fraude se produit en raison d’une faille de sécurité.

«Le montant du virement est effectivement débité du compte de la victime, mais sans que celle-ci ait donné au suspect la réponse à la question de sécurité», indique la police.

Ce que les victimes ignorent, c’est que certaines institutions financières permettent aux destinataires d’un transfert de fonds d’activer une option de dépôt automatique.

Les gens qui se font frauder ne sont donc pas au courant que cette option a été activée lorsqu’elles effectuent le transfert.

Cette option offerte par Interac est malheureusement tout à fait légale.

Une fois que le fraudeur a encaissé le virement de sa victime – contrairement à ce qui avait été convenu – , il ne se présente jamais au rendez-vous fixé.

La police rappelle qu’un «dépôt d’argent à un particulier est et restera toujours risqué, car il dépend de la bonne volonté du destinataire».

En cas de doute, les gens sont invités à communiquer avec le Service de police de Gatineau, au 1-819-246-0222.

Dans la même catégorie