/regional/sherbrooke/estrie

Les sinistrés de Weedon peu intéressés à quitter

Jasmin Dumas | TVA Nouvelles

Le gouvernement Legault souhaite que les gens qui sont inondés à répétition déménagent hors des zones inondables. À Weedon, les sinistrés sont rares à avoir l’intention de s’en prévaloir.

Le nouveau programme d’aide aux sinistrés des inondations du gouvernement Legault va offrir jusqu’à 200 000$ aux propriétaires pour les inciter à déménager en dehors des zones inondables.

«C’est un pensez-y-bien, admet Yves Lacroix, inondé actuellement par la rivière Saint-François. Mais en même temps, ça dure une semaine et après c’est super beau le reste de l’année.»

Les voisins de M. Lacroix, à Weedon, ferment la porte d’emblée. «Moi non je ne partirai pas. C’est le terrain qui appartenait à mon père. Quand l’eau monte, on se prépare et on vit avec», raconte Lucie Vachon.

«Pour nous ce ne serait pas une bonne affaire sur le plan financier, ajoute Pierre-Luc Dubois. En plus, on est équipé pour faire face aux inondations.»

Le premier ministre François Legault veut limiter à un cumulatif de 100 000$ à partir de cette année les indemnisations pour chaque propriété. Il promet aussi de rendre l’argent disponible plus rapidement aux sinistrés.