/buzz

Une influenceuse accusée d’avoir plongé dans une source interdite

TVA Nouvelles

capture d'écran | Instagram cleocohen

capture d'écran | Instagram cleocohen

Une influenceuse suivie par 135 000 personnes sur Instagram a dû se défendre après avoir été accusée d’avoir pris une photo dans une source d’eau sacrée, en Nouvelle-Zélande.

Cleo Codrington s’est fait connaître pour ses nombreuses et magnifiques photos prises un peu partout sur la planète, dans certainement les plus beaux endroits connus et méconnus, rapporte The Mirror.

Lors de son dernier voyage en Nouvelle-Zélande, elle a mis en ligne plusieurs images magnifiques qui la mettent en scène.

«Il n’est pas étonnant qu’ils aient filmé Lord of the Rings ici ... cet endroit est magique!», a-t-elle écrit.

Une des nombreuses photos a toutefois attiré l’attention plus que les autres alors qu’elle a été photographiée en plongeant sous l’eau.

Elle a simplement identifié l'emplacement comme «Nouvelle-Zélande», avec la légende: «Juste moi entouré par la nature - comme je l'aime».

Regardez cette publication sur Instagram

A heartfelt letter from me to you ❤️ I don’t feel like I owe anyone an explanation, there’s a whole world of people out there entitled to their own opinions and beliefs (although maybe in a less abusive and more justified manner.) But when lies are published falsifying your character and everything you stand to believe - it can be slightly soul crushing. I am a genuine advocate for sustaining, preserving and enjoying what beautiful natural environments we have remaining. Adventure’s not based off geotags or “getting the shot” and especially not at the expense of the environment. It’s not about promoting big tourist attractions or showcasing spots so they become overrun and abused, (Which unfortunately has happened to places like Blue Springs.) This IS NOT Blue Springs, but a completely unrelated river system and area in NZ, and yes, the locals and owners said we could swim! 💕 New Zealand is an amazing country that should be looked after and appreciated and I will continue to live my simplistic lifestyle and enjoyment of photography as it enriches my soul. There’s a lot of beauty out there in the world, you don’t have to stick to the tourist path to see the best of the best. And also, don’t believe everything you read in the news ❤️ Love to everyone! ❤️

Une publication partagée par Cleo Codrington (@cleocohen) le

Les locaux, en Nouvelle-Zélande ont toutefois rapidement réagi dans les commentaires en affirmant qu’ils reconnaissaient l’endroit comme étant Te Waihou Blue Spring, sur l’île Nord du pays.

Il est interdit de nager dans les eaux de cette source d’eau depuis 2016, alors qu’elle est devenue très populaire sur les réseaux sociaux, et assaillie par les touristes.

L’impact des très nombreux visiteurs a nui à la croissance des végétaux sur les berges, et la plage notamment.

«S’il vous plait, ne nagez JAMAIS ici. Cette source est sacrée», a écrit un internaute sous la publication.

L’influenceuse a toutefois démenti avoir nagé dans la source d’eau, et affirme s’être baignée dans une autre rivière située à plus de 100 kilomètres de là.

«C’était aux chutes de la rivière Tawawera, pas à Blue Springs», a-t-elle spécifiée sur son compte.

«Je ne voulais pas révéler l’endroit exact, car je crois à la préservation de ces joyaux cachés et à l’environnement. Tous les lieux ne méritent pas d’être «géotaggué C’est la dernière chose que l’Environnement a de besoin : un endroit populaire et surpeuplé».

Certains Kiwis critiquent notamment Instagram de mettre en lumière de magnifiques endroits cachés, attirant les touristes et mettant en péril un écosystème déjà fragile et en dérangeant certains sites maoris.

Dans la même catégorie