/news/travel

Les milléniaux et leurs «selfies» accusés de ruiner les champs de tulipes

TVA Nouvelles

Les jardiniers néerlandais en ont assez de voir leurs précieuses tulipes être piétinées par des milléniaux en quête du parfait «selfie».

Les larges champs colorés de tulipes représentent des attractions touristiques majeures aux Pays-Bas, mais la recherche de la photo parfaite entraîne aussi son lot de conséquences puisqu’ils sont nombreux à endommager les plants en s’aventurant à l’intérieur des rangées de tulipes.

Si bien que l’autorité touristique néerlandaise et des jardiniers locaux ont lancé une campagne en ligne et ont embauché des «ambassadeurs» pour intervenir auprès des photographes en herbe aux pieds maladroits.

«Ils se promènent dans les champs et endommagent les tulipes», déplore au réseau CNN Simon Pennings, qui détient plus de 40 champs de tulipes à l’ouest de la capitale Amsterdam. Il affirme que le problème s’est intensifié au cours des dernières années en raison des jeunes qui prennent des «selfies».

«L’an dernier, nous avions un champ avec près de 200 personnes à l’intérieur. Nous devons les éloigner. Dans nos champs à proximité des routes, de 10 h à 21 h, il y a des gens qui prennent des photos», ajoute-t-il.

Pennings estime que des milliers de touristes s’aventurent dans ses champs quotidiennement. À un certain moment, les dégâts se sont même élevés à plus de 10 000 euros.

«C’est à ce moment que je me suis dit qu’il fallait que ça change», tranche-t-il.

L’autorité touristique néerlandaise croit aussi que le réseau social Instagram alimente ce genre de comportement.

«Il est certainement tentant, bien entendu, de s’aventurer à l’intérieur d’un champ de tulipes pour prendre une photo de cette mer de fleurs merveilleuses, peut-on lire dans un guide en ligne. Cependant, vous n’aimeriez sûrement pas apercevoir tous les jours des gens marcher dans votre cour sans votre consentement.»

La porte-parole de l’office de tourisme, Elsje van Vuuren, explique que depuis la montée d’Instagram, le nombre de milléniaux qui visitent les champs de tulipes a explosé.

«Vous êtes la bienvenue, nous vous prions de venir visiter les champs de fleurs, mais rappelez-vous, s’il vous plaît, qu’il n’est pas permis de marcher à l’intérieur de ceux-ci», souligne-t-elle.