/regional/montreal/laurentides

«Qu’on nous donne 15 000$ et on sacre notre camp»

photo Agence QMI

Un couple des Laurentides qui habite une maison inondée par la crue des eaux des derniers jours serait prêt à quitter sa maison pour beaucoup moins que l’aide proposée par François Legault dimanche.

«Le gouvernement va donner jusqu’à 200 000$? On va partir pour bien moins que ça! Qu’on nous donne 15 000$ et on sacre notre camp», a lancé avec frustration Guy Leduc, copropriétaire avec Carole Leduc d’une maison sur le chemin des Rapides, à Ahmerst.

À LIRE ÉGALEMENT

Inondations: l'idée de quitter fait son chemin chez plusieurs résidents

Moisissures: comment éviter le pire après une inondation

À bord d’une embarcation de la SQ pour constater la crue des eaux

La montée des eaux se fait de plus en plus menaçante

Les véhicules inondés sont «irrécupérables», rappelle la SAAQ

Lorsqu’ils l’ont achetée en 2008, ils ne s’attendaient jamais à ce que la rivière Maskinongé déborde.

«C’est la première fois et c’est la dernière fois qu’on est inondés», a dit M. Leduc, exaspéré.

L’homme qui en est à son quatrième infarctus ne compte pas abandonner la résidence tout de suite malgré qu’il soit difficile pour les services d’urgence d’intervenir chez lui.

«On crèvera. C’est aussi simple que ça. Je ne peux pas partir, j’ai des animaux. J’ai beaucoup de poules», a conclu l’homme.

Dans la même catégorie