/news/culture

Britney Spears de retour chez elle après son traitement

WENN

 Britney Spears aurait quitté le centre de soins qu’elle avait intégré il y a un mois. 

 L’interprète de «Toxic» avait souhaité se faire hospitaliser, trop ébranlée nerveusement par l’état de santé de son père qui se remet d’une perforation du colon. 

  

 D’après The Blast, c’est son compagnon, Sam Asghari, qui est venu la chercher jeudi après-midi et il l’a ramenée dans sa propriété de Thousand Oak. 

 La chanteuse avait dû intervenir cette semaine après la manifestation organisée par certains de ses fans qui demandaient sa «libération». Ces derniers étaient persuadés qu’elle était internée contre son gré en unité psychiatrique et réclamaient également la fin de sa mise sous tutelle. 

 En ce qui concerne ce dernier point, un juge doit se pencher sur son dossier le mois prochain. Son père, actuellement hospitalisé, est son seul tuteur légal, une fonction qu’il occupe depuis 2008 avec l’avocat Andrew Wallet, qui a demandé à être libéré de sa charge le mois dernier pour prendre sa retraite. 

 Dans une vidéo publiée sur Instagram, Britney Spears avait voulu rassurer ses fans sur son état de santé, mais aussi leur dire que les rumeurs pour lesquelles ils avaient manifesté émanaient de son ancien gérant, Sam Lutfi. Elle avait promis être rapidement de nouveau sur pieds, mais avait besoin d’encore un peu de temps pour elle. 

 D’après certaines sources, elle aurait intégré ce centre de soin pour réajuster le traitement qu’elle suit depuis son burn-out ultra médiatisé survenu il y a plus de 10 ans, ses médicaments ne faisant plus effet.

Dans la même catégorie