/news/society

«Un chat fait partie d’une famille!»

TVA Nouvelles

À l’heure où de nombreux résidents de Sainte-Marthe-sur-le-Lac souhaitent retourner chez eux pour récupérer leurs effets personnels, un résident s’inquiète pour son chat qu’il a dû laisser derrière pendant l’évacuation.

Sylvain a dû quitter son domicile samedi soir, après le bris de la digue. «J’ai attendu à la dernière minute pour pouvoir passer avec mon camion et partir avec mes chiens et mon chat. Mais il me restait un chat.»

Il espérait pouvoir récupérer son animal de compagnie ce matin, mais sa maison se situe dans le périmètre de sécurité établi par les autorités.

On refuse de le laisser retourner chez lui, étant donné les inondations.

«Ils disent, un chat, c’est pas important. Mais un chat, ça fait partie d’une famille!»

Il s’inquiète pour sa petite bête, puisqu’il ne pourra vraisemblablement pas retourner chez lui avant mercredi ou jeudi. «Je voulais pas partir, mais j’avais pas le choix. Ça brise le cœur.»

On lui a dit que les pompiers s’occuperaient de son chat, mais qu’ils procédaient par priorité.

 

 

Dans la même catégorie