/news/society

Le nombre de personnes évacuées passe le cap des 10 000

TVA Nouvelles

Selon le dernier bilan d’Urgence Québec, 6681 résidences sont inondées, 3458 sont isolées et 10 149 personnes sont évacuées dans la province. L’Outaouais, les Laurentides et la Mauricie demeuraient les régions les plus touchées par les inondations lundi soir.

À LIRE ÉGALEMENT

Consultez la liste des dizaines de routes fermées à cause des inondations

Inondations: heure de pointe difficile ce matin

Des humoristes s'unissent pour aider les sinistrés

La situation à Sainte-Marthe-sur-le-Lac vue du haut des airs

Sainte-Marthe-sur-le-Lac

À Sainte-Marthe-sur-le-Lac, 2500 maisons sont toujours inondées et les 6000 personnes évacuées ce week-end ne peuvent toujours pas réintégrer leur domicile.

La mairesse Sonia Paulus a indiqué que l'ordre d'évacuation sera levé mardi dès 16 h pour les résidents de certains secteurs.

Plusieurs citoyens sont aux prises avec plus d’un mètre d’eau dans leur maison. Les dommages seront considérables dans cette municipalité de 19 200 âmes des Laurentides. Même les véhicules de nombreux Marthelacquois seront perte totale.

Digue de Pointe-Calumet

Des militaires ont travaillé une bonne partie de la journée lundi à Pointe-Calumet pour consolider la digue de roche qui protège une partie riveraine de la municipalité.

On trouve à Pointe-Calumet deux types de digues : celle en béton, sur laquelle on a ajouté des planches pour la rehausser, et une autre en roche, avec de la végétation dessus.

 

Toutefois, avec la montée des eaux du lac des Deux Montagnes, l’érosion a commencé à attaquer la digue. Toute la partie végétale a été emportée.

Pour éviter une rupture, les militaires y ont apposé une toile de plastique et du géotextile, le tout retenu par des sacs de sable.

«Pour l'instant, tout est sous contrôle, a dit la mairesse Sonia Fontaine. Les employés municipaux et l'armée sont ici. On protège l'érosion par les vagues qui sont prévues mercredi. C'est important de garder ce qu'on a en place.»

Rigaud

La situation est toujours préoccupante dans le secteur de Rigaud en Montérégie où 347 résidents sont évacués, 83 maisons inondées et 40 isolées. 

Par ailleurs, les autorités préviennent les sinistrés: il faudra bien du temps avant que l'eau ne se retire. Le chef du Service de sécurité incendie de Rigaud parlait même de «marathon».

 

«Ce qu'on sait, c'est que ça a l'air de s'essouffler, tant mieux, mais le débit est encore très important. Je le répète: je parle de jours [avant que l'eau se retire], mais dans ma tête, on parle de semaines beaucoup plus facilement», a indiqué Daniel Boyer, directeur du service.

Malgré les évacuations de masse, certains résidents sont restés chez eux dans l'espoir de sauver leur résidence. Des équipes de la Sécurité civile, de l'armée et de la Sûreté du Québec passaient de maison en maison, lundi, pour faire un recensement et évaluer l'état d'esprit des gens, dont certains sont exténués par le combat contre les inondations.

Outaouais

Quant à l’Outaouais n’est pas au bout de ses peines alors que la rivière du même nom a de nouveau grimpé de trois centimètres. Selon le dernier bilan, 2417 personnes ont été évacuées dans la région. 1311 résidences demeurent inondées et 397 résidences sont isolées.

Devant la situation et le fort débit, le pont Chaudière -un des cinq ponts interprovinciaux reliant Gatineau et Ottawa- demeure complètement fermé à la circulation.

Beauce

Quant à la Beauce, la situation est toujours assez stable selon la Sécurité civile. À Sainte-Marie, 75 résidences sont toujours inondées.