/news/politics

Maisons des aînés: seulement 500 places d’ici la fin du mandat

Patrick Bellerose | Journal de Québec

 Loin des 2 600 places promises, le gouvernement Legault pourrait créer seulement 500 espaces dans les nouvelles Maisons des aînés, affirme la ministre Marguerite Blais.

Comme elle l’avait affirmé la veille lors de l’étude des crédits, la ministre responsable des Aînés a confirmé en entrevue avec notre Bureau parlementaire mardi que les 30 unités promises en campagne électorale «ne seront pas toutes construites» d’ici la fin du mandat.

«Il y aura au moins 500 places de construites. Il y aura des places en développement, mais elles seront toutes annoncées», affirme aujourd’hui la ministre Blais. [...] Un CHSLD, ça ne se construit pas du jour au lendemain, ça prend du temps, faut qu’on ait les ouvriers pour le faire, etc.»

Contradictions

La ministre avait offert, lundi soir, une «hypothèse» sur l’avancement des travaux dans le premier mandat, en se fiant aux informations fournies par ses fonctionnaires. «Il pourrait y avoir un nombre de places en opération, 500 places, le 1er septembre 2022. Le nombre de nouvelles places en construction : 1000. Et le nombre de nouvelles places en conception : 1100», a commenté Mme Blais en réponse à une question de la porte-parole libérale pour les aînés, Monique Sauvé.  

En campagne électorale, le premier ministre François Legault était pourtant clair. «On estime que, dans le prochain mandat, on va être capables de construire 2 600 places, qui vont être dans une trentaine d’unités. Ce sera la première phase», avait déclaré le chef de la CAQ, dans un point de presse aux côtés de Marguerite Blais.

Volonté politique

À la sortie de la période des questions mardi, la ministre a expliqué cette confusion s’explique par la différence entre la vision de la fonction publique et celle des élus. «Hier, à la période de crédits, le sous-ministre m’a passé une feuille : c’est leur façon de voir les choses, c’est correct. Mais on a une façon de voir les choses au niveau politique», a affirmé Marguerite Blais, promettant de s’expliquer bientôt, lors d’une annonce concernant les Maisons des aînés.

Les 2 600 places, assure la ministre, seront annoncées avant la fin du mandat.