/regional/montreal/montreal

Québec doit sévir avec Airbnb, dit Valérie Plante

 - Agence QMI

La mairesse de Montréal Valérie Plante demande à Québec de sanctionner ceux qui offrent leur logement à louer à l’année via la plateforme en ligne Airbnb.

«Tant et aussi longtemps qu’on n’applique pas ces amendes-là aux propriétaires Airbnb qui ne respectent pas les règles, c’est problématique. Je veux que ça l’aille des dents, il faut envoyer des messages», a insisté la mairesse.

«Le gouvernement du Québec doit s’en mêler et être beaucoup plus proactif», a-t-elle poursuivi, rappelant que le ministère du Revenu peut «donner des amendes très salées» aux contrevenants. «Force est d’admettre que sur le terrain ça ne s’est pas encore manifesté», a-t-elle confié.

Depuis juin 2018, Revenu Québec n’a imposé aucune amende, a rapporté Radio-Canada. La moitié des dix quartiers canadiens ayant la plus forte concentration de logements Airbnb serait situés à Montréal.

Pour Mme Plante, «il faut envoyer un message fort que ce n’est pas acceptable que des logements soient pris en otage à l’année longue pour faire de la location Airbnb».

Mentionnons que le taux d’inoccupation des logements locatif, d’environ 2 % dans la région montréalaise, fait craindre à certains une éventuelle crise du logement.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.