/regional/quebec/quebec

L'autoroute Félix-Leclerc sera grandement perturbée cet été

Valérie Bidégaré | Journal de Québec

ARCHIVES/JOURNAL DE QUÉBEC

Les automobilistes qui empruntent l’autoroute Henri-IV ne seront pas les seuls à pester cet été, ceux qui circulent sur Félix-Leclerc seront aussi du nombre. Des travaux de réfection du pont d’étagement qui surplombe le boulevard Pierre-Bertrand s’amorceront en mai et vont perturber la circulation de l’artère la plus achalandée à Québec.

Dès la semaine prochaine, avise le ministère des Transports (MTQ), les 150 000 automobilistes qui empruntent l’autoroute Félix-Leclerc devront s’armer de patience.

Des travaux de réfection du pont d’étagement qui surplombe le boulevard Pierre-Bertrand, une construction datant de 1971, seront réalisés, et ce, pendant 26 semaines. Les trois voies dans chaque direction seront maintenues, mais certaines seront déviées.

«C’est le point le plus achalandé à Québec. En comparaison, 130 000 véhicules circulent sur le pont Pierre-Laporte», dit le porte-parole du MTQ, Guillaume Paradis.

«On garde les voies, mais malgré tout, ce sera difficile parce qu’on vient modifier les habitudes de circulation», ajoute-t-il.

Des bretelles fermées

Lors des deux premières phases de travaux, la bretelle d’accès à l’autoroute 40 ouest, à partir de la rue Bouvier, sera fermée. Puis, lors des phases suivantes, c’est la bretelle d’accès à l’autoroute 40 est, à partir de la rue Marais, qui sera fermée.

À certaines étapes du projet, deux voies sur trois seront fermées sur le boulevard Pierre-Bertrand, de soir et de nuit, mais la circulation sera maintenue le jour. Des travaux de la municipalité vont s’ajouter.

«La Ville de Québec doit réaliser des travaux pour le projet de drainage pluvial amorcé l’an passé. Les bassins de rétention conduiront à la rivière Saint-Charles et ils doivent passer sous l’autoroute, cette année, alors on coordonne les deux chantiers», indique M. Paradis.

Le plus gros chantier

Les automobilistes qui circulent en direction ouest, vers l’autoroute Henri-IV, et qui traversent ce chantier se buteront aussi au « plus gros chantier » actuellement en cours à Québec dans le cadre de l’élargissement et de la réfection de l’autoroute Henri-IV, qui se poursuivra jusqu’en 2023.

Plusieurs sections sont entravées ou encore fermées sur cette artère, entre l’autoroute Félix-Leclerc et Charest, depuis mars, et ce, jusqu’au mois de novembre.

«Un peu plus tard, cet été, on viendra travailler au centre », confirme M. Paradis. On parle de 50 à 60 milliards de dollars. Il y aura les voies déviées sur l’autoroute, mais ça va venir aussi du parc technologique et du boulevard Hamel. Ça ne touchera pas uniquement Henri-IV.»

D’autres impacts sur la circulation

Plusieurs autres chantiers risquent d’avoir un impact majeur sur la circulation.

Guillaume Paradis évoque notamment les travaux de maintien du pont de l’île d’Orléans, qui découlent de l’inspection générale de la structure effectuée en 2018. Ils sont évalués à environ 6 M$ et s’échelonneront sur 24 semaines.

La circulation s’effectuera en alternance, principalement de nuit. Des travaux de stabilisation des berges seront aussi effectués à l’approche du pont, sur la route 368, pendant quatre fins de semaine, alors qu’une voie sur deux sera complètement fermée.

D'autres points chauds pour l'été 2019 (à compter de mai)

Chantier 1 : Pont Pierre-Laporte :

Phase 2 de la réfection de la charpente, sous le tablier du pont, amorcée en 2018 (15 M$). Inspection des câbles et remplacement de suspentes, réparation de la chaussée, remplacement de glissières, notamment (jusqu’en novembre).

Chantier 2 : Réfection de structures dans l’échangeur au nord des ponts Pierre-Laporte et de Québec (parachèvement) :

Travaux dans la bretelle de l’avenue des Hôtels, en direction du boulevard Champlain et de l’autoroute Henri-IV.

Chantier 3 : Réfection des ponts d’étagement de l’autoroute Félix-Leclerc, au-dessus du boulevard Raymond et de la rue Labelle (26 semaines).

Chantier 4 : Réfection du pont d’étagement de l’autoroute Henri-IV Sud, au-dessus de la bretelle d’accès menant à l’autoroute Duplessis Nord (5 M$) (dès juillet, pendant 18 semaines).

Chantier 5 : Reconstruction de la route de la Jacques-Cartier (route 369), entre la route de Fossambault et la rue de l’Osmonde (dès juin pour 22 semaines).

Chantier 6 : Parachèvement de l’élargissement de l’autoroute 20 en direction est, entre les kilomètres 314 et 318 (dès la mi-mai pour 6 semaines).

Chantier 7 : Travaux de parachèvement réalisés dans le cadre du réaménagement de l’échangeur 305 (route Lagueux) de l’autoroute 20.