/news/tele

Les finales de «La Voix» en 8 chansons marquantes

Yan Lauzon | Agence QMI

Joël Lemay / Agence QMI

Au fil des ans, «La Voix» à TVA a été le théâtre de plusieurs prestations remarquées. L'étape de la finale n'a pas fait exception.

Avant de savoir qui de Vincent Chouinard, Geneviève Jodoin, Colin Moore ou Rafaëlle Roy marquera les esprits à sa façon, voici un retour sur les six précédents rendez-vous ultimes de la populaire émission.

Saison 6 (2018)

«Un peu de nous» - Yama Laurent

Yama Laurent n'a pas eu besoin de l'émouvante chanson d'amour «Un peu de nous» de son coach Garou et David Nathan pour signer, en 2018, la victoire la plus éclatante de l'histoire de l'émission avec 60 % des votes lors de l'ultime étape.

 

Par contre, cette composition a servi à prouver une fois de plus que la jeune interprète à la voix unique peut très bien s'approprier une classique de la musique comme une nouvelle œuvre spécialement écrite pour elle. En duo avec Garou, elle a récemment enregistré cette pièce en studio. Le résultat peut être écouté sur son premier album.

«Ouvre-moi» - Jonathan Freeman

Jonathan Freeman ne pouvait rien contre le raz-de-marée Yama Laurent. Le protégé à la voix grave d'Éric Lapointe n'a par contre pas lésiné sur les efforts afin de tenter de causer la surprise en chantant «Ouvre-moi».

 

Avec les mots d'Éric Lapointe et Michel Rivard, et appuyé par la puissante orchestration de Stéphane Dufour, il a mis un terme à un superbe parcours à l'émission. La nouvelle composition du trio aurait très bien pu se retrouver sur un album d'Éric Lapointe tant on reconnaît la signature et les principales forces du populaire rockeur. Une «power ballade» réussie.

Saison 5 (2017)

«Promets-moi» - Rebecca Noël

Quiconque avait suivi ne serait-ce qu'un peu la cinquième édition de «La Voix» avant la grande finale savait que le triomphe de Ludovick Bourgeois - si semblable à son regretté père Patrick - était assuré. Mais les participants n'ont pas baissé les bras pour autant. Surtout pas Rebecca Noël, à la fois envoûtante et puissante, lorsqu'elle a chanté pour une dernière fois devant le public de l'émission, s'appropriant l'hymne à l'amour «Promets-moi» composé par son coach Marc Dupré avec l'aide de Frédérick Baron et John Nathaniel.

 

Quand on parle d'intensité et d'envolée, il est difficile de faire mieux.

Saison 4 (2016)

«Ma chambre» - Stéphanie St-Jean

Candidate de l'équipe de Pierre Lapointe, Stéphanie St-Jean a réussi à résister à la «Travis Mania» orchestrée par Travis Cormier lors de la quatrième saison de «La Voix».

 

Dans la course la plus serrée enregistrée, elle a savouré sa victoire avec un maigre pour cent d'avance sur le rockeur au chapeau et aux cheveux longs. Pour sa dernière mission, elle a brillamment portée la douce pièce «Ma chambre» écrite et composée par son coach, Pierre Lapointe. Appréciant grandement le cadeau qu'elle a reçu à temps pour son ultime prestation, la chanteuse a placé cette œuvre au tout début de son premier album paru en 2017.

Saison 3 (2015)

«Je pleure» - Rosa Laricchiuta

Personne n'a réussi à égaler l'intensité déployée par Rosa Laricchiuta en 2015 devant les caméras de «La Voix». Pas même le gagnant, Kevin Bazinet. Peu importe ce qu'elle a chanté, elle y a laissé ses tripes. Et ce n'est pas en finale que les choses allaient changer. Bien au contraire. Elle a donné tout son sens aux paroles de la pièce «Je pleure» écrite par Lynda Lemay et Éric Lapointe.

 

Avec la fougue qu'on lui connaît, elle a crié une peine d'amour en vivant ses émotions «par en dedans», «comme un homme», ne voulant «pas brailler comme une fille». Superbement appuyée par des notes de violon, elle a offert une autre solide prestation.

Saison 2 (2014)

«Une armée dans ma voix» - Rémi Chassé

S'il y en a bien un qui a «rocké» les coachs et le public de «La Voix II», c'est Rémi Chassé. Dès les premières notes de son audition à l'aveugle avec son interprétation de «Whole Lotta Love» de Led Zeppelin, il a épaté. Il a fait preuve d'assurance jusqu'à la dernière étape, livrant avec conviction «Une armée dans ma voix», une pièce magnifiquement écrite par Louis-Jean Cormier.

 

S'il n'a pas su renverser la vague Yoan, Rémi Chassé a tout de même continué avec force son parcours en solo en français, lançant un premier effort, «Debout dans l'ombre», en 2015. Un opus qui devait inévitablement comprendre la pièce que lui a offerte son coach de «La Voix».

«J'existe» - Valérie Lahaie

Le sceau Éric Lapointe ne pourrait être plus présent que dans la chanson «J'existe» qui raconte comment une femme attend le retour de son homme. Le rockeur a confié cette collaboration avec feu Roger Tabra et Stéphane Dufour à sa protégée de la deuxième saison, Valérie Lahaie.

 

La finaliste a été à la hauteur de ce qu'elle a décrit comme «un grand, grand honneur» avant de monter sur scène en direct. Son interprétation sobre, mais sentie derrière le piano a une fois de plus prouvé toute la justesse et la portée de sa voix. Une œuvre qui mérite grandement sa place sur «Vertige», son premier album.

Saison 1 (2013)

«À fleur de peau» - Valérie Carpentier

La première saison de «La Voix» a été la seule de Jean-Pierre Ferland à titre de coach. Mais surtout, elle a couronné une première gagnante, la jeune Valérie Carpentier. Cette dernière est parvenue à damner le pion à une artiste qui a maintenant une carrière internationale: Charlotte Cardin-Goyer. Ce gain, elle le doit bien sûr à la qualité de ses interprétations et à sa fraîcheur musicale.

 

Par contre, une partie de ce triomphe peut aussi être attribué à Ariane Moffatt qui, avec l'aide de son complice Daniel Bélanger, a composé pour elle l'hymne pop «À fleur de peau». Une pièce qui lui a permis d'agréablement compléter son aventure.

 

Dans la même catégorie