/news/society

«Notre système est malade», dénoncent les travailleurs sociaux

TVA Nouvelles

Dans la foulée de la mort d’une fillette martyrisée de 7 ans à Granby, la présidente de l’Ordre des travailleurs sociaux et des thérapeutes conjugaux et familiaux du Québec espère que les enquêtes qui seront menées permettront de changer les façons de faire.

«Notre système est malade actuellement», affirme Guylaine Ouimette en entrevue avec LCN.

Comment les appels à l’aide des proches de la fillette ont-ils pu rester sans réponse, lui demande Paul Larocque? Elle avoue ne pas avoir la réponse aujourd’hui, mais espère que les enquêtes qui ont été ordonnées par le ministre permettront de répondre à cette question.

«La Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse fouille dans tout, tout, tout. En espérant qu’ils vont être en mesure d’avoir les réponses..., soulève-t-elle. Actuellement, c’est comme si on disait dans cette histoire-là que tous les facteurs de risque sont enlignés pour qu’il y ait un tel incident. C’est très dommage.»

«Moi non plus je ne comprends pas», concède Mme Ouimette. «On ne peut pas comprendre un tel drame à ce stade-ci, parce qu’on n’a pas les faits. Dans la ligne, où est-ce qu’on a manqué? On cherche des coupables, mais notre système est malade actuellement.»

Son ordre recommande d’ailleurs d’établir une commission spéciale pour se pencher sur l’accès à des professionnels au moment opportun pour «éviter les trous» dans la couverture, à laquelle participeront tous les acteurs.

Travailleurs sociaux en deuil

En entrevue, Mme Ouimette a tenu à rappeler que les travailleurs sociaux de la DPJ sont dévoués et qu’ils font face à situations complexes.

«Le message que je reçois des travailleurs sociaux de la DPJ est qu’ils sont en deuil», dit-elle.

Son ordre va attendre le rapport de la CDPDJ pour mieux comprendre ce qui s’est passé. Si on y dénote une mauvaise pratique d’un travailleur social, une enquête sera menée par leur syndic et il y aura des conséquences pour les membres impliqués, s’il y a lieu.

Dans la même catégorie