/regional/outaouais

L’eau baisse en Outaouais, le pénible nettoyage commence

TVA Nouvelles

L'eau a commencé à baisser en Outaouais, et après le stress de la crue des eaux, les sinistrés se préparent pour une autre épreuve: le pénible nettoyage de leur résidence.

Sur le terrain, à Gatineau, on pouvait déjà constater plusieurs signes encourageants. Et selon les dernières données, le niveau de la rivière des Outaouais a diminué de 10 centimètres aux différentes stations hydrométriques au cours des 24 dernières heures. La décrue va se poursuivre, mais elle risque d'être longue, selon les prévisions actuelles; elle pourrait s’étendre sur deux semaines.

 

Certains craignent aussi une nouvelle crue, comme en 2017. Toutefois, même si les autorités demandent de rester vigilant, une autre hausse des eaux n’est pas envisagée pour le moment.

À Gatineau, il y a plus de 1900 personnes qui se sont inscrites au centre d'aide aux sinistrés.

Nettoyage en profondeur

Déjà, des sinistrés sont en mesure de constater la diminution de l'eau dans leur résidence. C'est le cas notamment de Gilles Martin, un résident de la rue Hurtubise rencontré samedi après-midi par TVA Nouvelles. Au plus fort des inondations, il avait plus de six pieds d'eau dans son sous-sol.

«Ça veut dire que le gyproc est fini. Il faut tout redémancher encore, explique-t-il. Ça va être une deuxième fois. Là, il n'y a plus de laine. C'est du "styrofoam" en arrière. Il faut tout redémancher ça. Mais le pire, c'est tout nettoyer : il faut rentrer dans la cave avec un "car wash" [laveuse à pression], et laver tous les murs parce qu’il ne faut pas que ça fasse des champignons.»

-D’après les explications de Sabrina Rivet

Dans la même catégorie