/regional/troisrivieres/mauricie

Le nouveau maire de Trois-Rivières prépare son mandat

Louis Cloutier | TVA Nouvelles

Le nouveau maire de Trois-Rivières assure vouloir travailler avec l'ensemble du conseil municipal actuel même si trois élus avaient ouvertement appuyé un concurrent, Jean-François Aubin, durant la campagne électorale.

«Ce qu'on s'est dit hier soir [dimanche], déjà on s'est parlé, c'est qu'on commence, on travaille ensemble. On a deux ans pour faire la démonstration qu'on peut travailler de façon harmonieuse», a indiqué Jean Lamarche, lundi, au lendemain de son élection à la mairie.

Le conseiller municipal Luc Tremblay est l'un de ceux qui ont soutenu Jean-François Aubin, mettant même la main à la pâte pour l'installation de pancartes électorales.

«Il n'y aura pas de chicane, c'est certain. Je connais Jean Lamarche. J'ai travaillé avec lui au Festivoix. Je sais que c'est une bonne personne. Je sais que c'est une personne qui est rassembleuse», a assuré le conseiller Tremblay, qui ne souhaite pas entrer en guerre ouverte.

Le nouveau maire Lamarche a déjà entrepris de former son cabinet politique. Celui qui avait agi comme chef de cabinet d'Yves Lévesque, l’ancien maire, et poursuivi avec la mairesse par intérim, Jean-Marc Bergeron, devrait conserver sa fonction auprès de Jean Lamarche.

Le nombre d'employés au sein du cabinet pourrait être accru. Ainsi, Marianne Méthot, ancienne chef de bureau du député de Trois-Rivières, Jean-Denis Girard, devrait y faire son entrée. Le nom de Michel Lampron qui avait été l'attaché politique de l'ex-députée fédérale Paule Brunelle circule également.

Quant à Ginette Bellemare, qui a provisoirement assuré la succession d'Yves Lévesque, elle serait maintenue dans son rôle de maire suppléante.

Le nouveau maire sera assermenté le 17 mai.

Dans la même catégorie