/finance/homepage

Un laboratoire sur le cannabis médical va ouvrir à Mirabel

Agence QMI

L’entreprise EXKA, qui se spécialise dans la culture et l’extraction d’huile de cannabis médical, ouvre un laboratoire de culture de tissus végétaux à Mirabel, dans les Laurentides.

La PME québécoise a précisé lundi, par communiqué, que ce laboratoire va lui permettre de développer et de cloner des plants de cannabis de la plus haute qualité.

Les installations d’EXKA de Mirabel vont aussi comprendre des serres et une usine. Celles-ci seront inaugurées d’ici quelques mois.

En vertu de tous ces investissements, qui se chiffrent globalement à 20 millions $, EXKA entend créer une centaine d’emplois «de haut niveau» en pharmaceutique, en biotechnologie et en horticulture, a-t-on précisé.

L’exploitation commerciale doit s’amorcer au cours des premiers mois de 2020, EXKA ayant l’ambition de créer un pôle d’innovation en cannabis à des fins médicales dans les Laurentides.

EXKA a de plus mis en œuvre des partenariats avec l’Université McGill et le Centre de transfert technologique en écologie industrielle (CTTEI).

Avec la complicité de l’Université McGill, EXKA souhaite étudier les aspects horticoles de la production du cannabis et la phytosélection du cannabis pour développer des variétés résistantes à l’oïdium blanc («powdery mildew»), a-t-on mentionné.

Pour sa part, le projet de recherche avec le CTTEI se penchera sur la valorisation des résidus végétaux provenant de la culture du cannabis pour des fins médicinales.

«Le travail mené par EXKA et ses partenaires de recherche permettra d’offrir une culture de cannabis fiable et [pouvant être reproduite] pour ensuite produire une huile de haute qualité pharmaceutique qui contribuera à améliorer la santé des gens», a dit Maxime Paris, président-directeur général de la firme EXKA.

«Cette huile développée à Mirabel sera par la suite utilisée pour la recherche clinique partout dans le monde», a-t-il ajouté.