/news/law

Preuve volumineuse au procès pour fraude de 1,8 M$ contre Rio Tinto

Jean-François Tremblay | TVA Nouvelles

Les trois coaccusés d'une fraude de plus de 1,8M$ contre Rio Tinto au Saguenay auront de la lecture. La preuve déposée mardi à leur avocat au palais de justice de Chicoutimi est très volumineuse.

Elle comprend plusieurs caisses de documents, des dizaines de témoignages, le rapport de police à lui seul compte 254 pages. La Sûreté du Québec a examiné pas moins de 19 000 transactions durant son enquête qui a duré plus de quatre ans.

Jean-Yves Dufour, 66 ans, président de l'entreprise HPL, son fils Éric Dufour, 37 ans, et un représentant de la compagnie maintenant fermée, Éric Gagnon, 51 ans, font face à trois accusations dont une de supercherie ayant frustrée Rio Tinto d'une somme de 1,8M$ entre 2009 et 2015.

Leur avocat Me Jean-Marc Fradette a comparu à leur place ce matin au palais de justice de Chicoutimi.

Il a indiqué que ses clients lui avaient donné le mandat d'analyser la preuve afin de voir si des crimes sont démontrés ou s'il s'agit plutôt d'erreurs comptables ou d'autres façons de faire commerciales.

La cause des trois hommes a été fixée au 16 juillet. À cette date, ils choisiront s'ils veulent être jugés par un magistrat ou par un jury composé de 12 citoyens.