/news/society

Une campagne de prévention de l'exploitation sexuelle

TVA Nouvelles

À un mois de la tenue du Grand Prix de Formule 1 de Montréal, un événement souvent associé à l’exploitation sexuelle, le comité «Un trop grand prix» lance une campagne sur les réseaux sociaux pour sensibiliser les jeunes filles contre le recrutement.

Sous le thème «La vérité sur l’exploitation sexuelle», la campagne visera trois publics : les jeunes filles, leurs parents ainsi que les acheteurs potentiels d’actes sexuels.

«On veut sensibiliser les jeunes filles pour prévenir leur recrutement dans l’industrie du sexe, on veut sensibiliser les parents aussi parce que de plus en plus ils sont inquiets, on l’a vu à la suite de Fugueuse dans nos organismes ils sont de plus en plus à nous contacter», indique la porte-parole du comité, Éliane Legault-Roy.

Les messages pour les jeunes filles seront diffusés sur Instagram et Snapchat en plus d’être affichés dans des abribus situés près des écoles. Les parents pourront voir ces messages sur Facebook, alors que ceux à l’intention des acheteurs seront diffusés sous forme de publicités sur différents supports numériques.

Le comité est formé de la Concertation des luttes contre l’exploitation sexuelle (CLES), du Y des femmes de Montréal, de Prévention jeunesse Laval et de Prévention jeunesse Longueuil.

Le Grand Prix de Formule 1 de Montréal se tiendra du 7 au 9 juin.