/news/society

Une clinique pour les patients atteints d'Alzheimer

TVA Nouvelles

L'Institut universitaire en santé mentale de Montréal vient de créer une clinique gériatrique pour des patients atteints d'Alzheimer. L'objectif est d'éviter que des aînés souffrant de cette maladie ne se retrouvent inutilement aux urgences des hôpitaux.

Les familles sont souvent désemparées lorsque les premiers signes de problèmes cognitifs apparaissent.

«C'est d'arriver avant que la bouilloire soit trop chaude chez quelqu'un, puis de venir nous voir avant, puis de penser à venir nous voir», explique Caroline Deschamps, chef de services ambulatoires au centre gériatrique.

Désormais, dans l'est de Montréal, les médecins de famille, les intervenants des CLSC, peuvent les référer rapidement ici, ou cinq gériatres et des infirmières les prennent en charge.

«On offre aussi des services ici, physio, ergo, travail social, orthophoniste, puis on fait le lien avec le CLSC», de dire Abel Monfiston, infirmier clinicien à la clinique.

Depuis son ouverture en décembre dernier, plus de 300 patients et leur famille ont été vus à la clinique.

Déjà, au Québec, plus de 100 000 personnes sont atteintes d'Alzheimer, un chiffre qui va doubler dans une dizaine d'années. Ces cliniques joueront un rôle de plus en plus important.