/regional/sherbrooke/estrie

Attaquée par trois chiens à Potton: Dominique Alain doit subir plusieurs autres chirurgies

Jean-Francois Desbiens | TVA Nouvelles 

Dominique Alain, la femme qui a été sauvagement agressée par trois chiens le 29 mars dernier à Potton, en Estrie, est toujours hospitalisée et le demeurera pendant plusieurs semaines en raison de neuf chirurgies qu'elle a dû subir et d'autres qui l'attendent pour reconstruire sa masse musculaire.

La pente sera longue à remonter pour la femme de 55 ans. Selon son conjoint, elle relève chaque jour d'importants défis.

«Dominique est courageuse et résiliée à s'en sortir. Elle a été opérée à neuf reprises jusqu'ici et devra subir d'autres chirurgies reconstructives de sa masse musculaire avant d'être en mesure d'entreprendre sa réhabilitation», a confié Leo Joy.

Alors qu'elle joggait sur le chemin de l'Aéroport à Potton le 29 mars dernier, les trois chiens appartenant à Alan Barnes lui sont sautés dessus pour l'attaquer et la mordre sur toutes les parties de son corps. Les blessures subies aux extrémités de ses membres sont importantes et sérieuses.

«Dominique va avoir besoin de prothèses aux jambes et aux bras pour fonctionner. Elle devra vivre avec d'importantes limitations physiques, mais elle est déterminée à retrouver un semblant de vie normale», a mentionné son conjoint.

La campagne de sociofinancement lancée le 11 avril par une connaissance du couple va bon train: près de 30 000 $ sur un objectif de 50 000 $ ont déjà été amassés.

Les dons serviront à défrayer les coûts de réhabilitation de Dominique Alain, qui aura besoin de prothèses, et ceux reliés à l'adaptation de sa résidence à sa nouvelle réalité.

Entre-temps, le conjoint de la dame devait rencontrer mercredi soir les premiers répondants qui ont secouru la victime le soir des événements, une rencontre qui sera sûrement empreinte d'une grande émotion.

«Ils ont posé un geste héroïque ce soir-là, c'est grâce à leur courage si elle est toujours en vie aujourd'hui», a dit M. Joy.

Rappelons que les trois chiens ont été euthanasiés à la suite des événements. De son côté, la municipalité s'est engagée à revoir sa réglementation concernant les propriétaires de chiens.

Dans la même catégorie