/news/currentevents

Descente de rafting mortelle

TVA Nouvelles

La femme qui se trouvait dans un état critique à la suite d’un accident de rafting survenu jeudi sur la rivière Matawin, à Trois-Rives, en Mauricie, a finalement succombé à ses blessures.

Mary-Linda Arnoux, 29 ans et demeurant à Victoriaville, se trouvait, avec quatre autres personnes, dans un bateau gonflable lorsque celui-ci a chaviré. Elle a été transportée à l’hôpital avant de succomber à ses blessures. Un autre occupant a été blessé au haut du corps sans que sa vie soit en danger.

Le service de sécurité de l'entreprise de rafting impliquée, le Centre d'aventures Matawin, confirme que le groupe avait reçu une formation et portait de l’équipement de sécurité adéquat pour pratiquer ce sport.

Seulement, le courant de la rivière Matawin est très fort à ce temps-ci de l’année, rappelle l'aventurier Frédéric Dion. «Le rafting au printemps, c’est là où les rivières sont les plus grosses habituellement, donc ça prend des gens qui sont capables d’en prendre», a-t-il commenté. La personne qui en fait doit être à l'aise dans l'eau, en bonne forme physique, et s'attendre à faire face à des eaux froides.

Par ailleurs, «si on prend une respiration dans l'eau au mauvais moment, ça peut être très dangereux», poursuit M. Dion.

La Sûreté du Québec a envoyé un enquêteur sur place, de même que le service d’identité judiciaire.

Choc chez ses amis

C’est d’ailleurs le choc à la Maison Raymond-Roy, qui vient en aide aux jeunes en situation de crise ou d’itinérance, où elle résidait. La femme avait réussi à reprendre sa vie en main au cours des derniers mois, nous a-t-on dit, et elle venait de s’inscrire au cégep.

Ses amis se demandent toutefois pourquoi l’activité a eu lieu jeudi, considérant que le cours d’eau était si agité.

«Sérieusement, c’est un manque de jugement, lâche Samantha, une de ses amies. Personnellement, je n’aurais pas fait cette activité-là, surtout en voyant les vagues extrêmes que j’ai vues sur les images. J’ai appris qu’elle ne savait pas nager, ça n’a pas aidé.»

Dans la même catégorie