/regional/sherbrooke/estrie

La ministre veut un échéancier plus court pour le Centre mère-enfant

Jasmin Dumas | TVA Nouvelles

La ministre de la Santé Danielle McCann veut un échéancier plus court pour la livraison du Centre mère-enfant à Sherbrooke. L'annulation de l'appel d'offres initial entraîne un délai estimé à 34 mois et repousse donc l'ouverture à 2024, ce qui nettement trop loin aux yeux de la ministre.

Dans une lettre acheminée jeudi, le ministère de la Santé demande à la Société québécoise des infrastructures (SQI) «de prendre tous les moyens requis pour réduire les délais et de déposer un nouvel échéancier optimisé» au plus tard le 13 septembre prochain.  «Soyons clairs, nous allons réaliser le projet et nous voulons le faire le plus rapidement possible», ajoute l'attaché de presse de la ministre Danielle McCann.

En janvier, la SQI a annulé l'appel d'offres puisqu'un seul soumissionnaire s'était manifesté. Cette soumission dépassait d'environ 40 millions de dollars le budget prévu. Pour réduire les coûts, le projet sera subdivisé en plusieurs contrats. 

Le Centre mère-enfant du CIUSSS de l'Estrie-CHUS sera annexé à l'hôpital Fleurimont. Le projet comprend aussi l'agrandissement de l'urgence.