/regional/estduquebec/basstlaurent

Un autre traversier temporaire pour Matane et la Côte-Nord

Katia Laflamme | TVA Nouvelles 

Le NM Félix-Antoine-Savard fera la navette entre Matane et la Côte-Nord dès le 1er juin, annonce la Société des traversiers du Québec.

Le navire qui peut accueillir 376 passagers et 70 véhicules fera le lien entre les deux rives sept jours sur sept en attendant la mise en service du NM Saaremaa qui est prévu à la fin du mois de juillet.

Le NM Félix-Antoine-Savard était auparavant affecté à la liaison entre Tadoussac et Baie-Sainte-Catherine pendant la période estivale dans des eaux qui sont beaucoup moins agitées. Ce n'est toutefois pas la première fois que le navire fait la navette entre les deux rives du Saint-Laurent. En mai 2018, il avait remplacé le F.-A. Gauthier pendant sa période d'arrêt technique.

Cependant, Transport Canada a émis de nouvelles restrictions pour lui permettre de naviguer dans ce secteur.

Il ne pourra pas prendre la mer lorsque les vagues seront plus hautes que 1.5 mètre, alors que l'an dernier il pouvait naviguer dans des vagues de 2.5 mètres de hauteur.

Cette nouvelle limitation risque de garder à quai le NM Félix-Antoine-Savard plus souvent cette année puisque de retrouver des vagues de 1.5 mètre dans l’estuaire du Saint-Laurent est très fréquent.

Selon Pêches et Océans Canada, dans le secteur de Rimouski, pendant les mois de juin et juillet 2017 et 2018, 11% du temps les vagues enregistrées dans le secteur étaient supérieurs à 1.5 mètre.

De plus, il devra naviguer à la clarté, ce qui permet au traversier d’effectuer uniquement deux allers-retours par jour.

Cependant, le ministre des Transports était bien heureux de cette nouvelle offre pour la clientèle «pour nous d’avoir une option additionnelle avec le Félix-Antoine-Savard, et surtout d’avoir une desserte qui sera quotidienne, c’est un bon point pour les usagers» à affirmé François Bonnardel.

La Société des Traversiers maintient quand même les liaisons aériennes entre Mont-Joli, Sept-Îles et Baie-Comeau jusqu’à la fin du mois de juillet.

Le navire de relève Saaremaa est présentement en mer dans l’Atlantique. Le bateau qui a quitté l’Allemagne en direction de Québec risque d’avoir quelques jours de retard. Le traversier devait arriver lundi, mais il fait présentement face à une tempête dans l’Atlantique et a dû rebrousser chemin pour se mettre à l’abri. Le porte-parole de la Société des Traversiers soutient « que l’on a pris la décision d’arrêter le navire et de revenir un peu sur nos pas, puisque le gabarit du navire ne peut pas lui permettre d’affronter toutes les conditions climatiques sur l’Atlantique» a dit Alexandre Lavoie.

Par ailleurs, le Saaremaa devra peut-être faire une escale supplémentaire aux Bermudes pour se ravitailler en carburant.

Cependant, la STQ ne prévoit pas de délais supplémentaires pour la mise en service du NM Saaremaa sur la desserte Matane-Côte-Nord.

Dans la même catégorie