/news/society

7452 personnes toujours évacuées et une longue décrue

Agence QMI

La décrue de la rivière des Outaouais et du Saint-Laurent s’amorce cette semaine, mais les près de 7500 personnes évacuées au Québec vont devoir être très patientes, ont rappelé les autorités.

Selon le dernier bilan d’Urgence Québec, 5245 résidences sont toujours inondées, 3461 demeurent isolées et 7452 personnes sont évacuées dans la province

«Ça va être long, ça va prendre plus qu’une journée» a insisté Éric Houde, porte-parole de la Sécurité civile en entrevue au Québec matin.

Les inondations, qui ont commencé il y a presque un mois, jouent avec les nerfs de plusieurs citoyens, mais ils peuvent obtenir de l’aide, a rappelé le porte-parole. «Les gens sont à bout de souffle, il y a de la fatigue physique et psychologique. Ces gens peuvent appeler les services de santé pour avoir de l’aide morale.»

Plusieurs secteurs au Québec connaîtront encore de légères hausses aujourd’hui et demain, comme à Rouyn-Noranda et Témiscaming, où la fonte des neiges est retardée en raison des chaleurs tardives.

À Gatineau, les eaux monteront encore de quelques centimètres – 22 dans le secteur d’Aylmer, 27 dans Hull –, mais devraient rapidement redescendre. «Il n’y a pas beaucoup de pluie de prévue dans les prochains jours, cela va accentuer la décrue» a expliqué Éric Houde.

Le lac Saint-Pierre amorcera la baisse des eaux lundi, en raison de la marée basse. Le lac Saint-Louis restera à un niveau élevé, mais stable, puisque le lac Ontario est aussi plein.

Le lac des Deux-Montagnes connaîtra une légère hausse de quelques centimètres, mais «avec la météo et l’absence de vent, on va sentir la baisse», a présagé Éric Houde.