/regional/montreal/monteregie

Fillette de Granby: le coroner amorce sa préenquête

Agence QMI 

La coroner Géhane Kamel, chargée de se pencher sur le décès dramatique d'une fillette de 7 ans à Granby il y a deux semaines, a amorcé lundi sa préenquête, en vue de la tenue d'une enquête publique.

À la suite du drame qui a touché nombre de Québécois, le premier ministre avait demandé, le 2 mai dernier, au Bureau du coroner de tenir une enquête publique sur le décès de l'enfant.

«Me Kamel commence dès aujourd'hui sa préenquête afin de bien documenter son dossier et de planifier les prochaines étapes. Ce n'est qu'au terme de cette préenquête que l'enquête publique pourra commencer et que la date et le lieu des audiences pourront être fixés», a annoncé par communiqué, lundi, le Bureau du coroner du Québec.

Le rôle joué par la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ) de l'Estrie devrait notamment être passé au crible afin de déterminer les causes et circonstances du décès de la fillette. Le directeur de l'organisme, Alain Trudel, a d'ailleurs été relevé de ses fonctions au début du mois.

M. Legault avait cependant averti au début du mois que les Québécois devront être patients avant de pouvoir assister à l'enquête publique, qui doit se tenir à la fin des procédures judiciaires pour éviter de nuire à celle-ci.

«Il est entendu également que les modalités de l'enquête et des auditions seront établies conformément à la loi, en prenant soin de ne pas porter atteinte au processus judiciaire en cours dans cette affaire», a d'ailleurs confirmé lundi le Bureau d'enquête.

Rappelons que la petite fille de sept ans est décédée à l'hôpital le 30 avril dernier, après avoir été victime de mauvais traitements la veille. Un homme de 30 ans et une femme de 35 ans avec qui elle vivait ont été accusés par la suite.