/news/world

Il retrouve ses parents 33 ans après avoir été abandonné dans les toilettes de l’aéroport

TVA Nouvelles

photo tirée de la page Facebook «Gary Gatwick Airport Baby abandoned»

Un homme a retrouvé la trace de ses parents 33 ans après avoir été abandonné dans les toilettes de l’aéroport Gatwick, en banlieue de Londres, au Royaume-Uni.

Steven Hydes avait 10 jours seulement quand il a été retrouvé par une employée de l’aéroport, enveloppé dans une couverture dans les toilettes des femmes, dans le terminal sud. C’était le 10 avril 1986.

Presque exactement 33 ans plus tard, après avoir passé 15 ans de sa vie à chercher sa famille, il a pu découvrir grâce à la magie de l'analyse ADN, que sa mère était décédée, mais que son père, lui, était toujours bien vivant.

 

«Malheureusement, ma mère est morte, alors je ne saurai jamais vraiment ce qui est arrivé et pourquoi», a expliqué M. Hydes, dans une publication sur la page Facebook «Gary Gatwick Airport Baby abandoned».

Après être entré en contact avec son père, il a toutefois découvert qu’il avait des frères et sœurs qui, eux aussi, ignoraient totalement son existence.

Sur les réseaux sociaux, le principal intéressé a tenu à remercier les spécialistes en généalogie qui l’ont aidé à travers les années, ainsi que tous les proches et inconnus qui l’ont soutenu dans sa démarche.

Steven Hydes

photo tirée de Facebook

 

La nouvelle de ce bébé abandonné avait fait grand bruit à l’époque, tapissant les journaux et les bulletins de nouvelles télévisés.

«J’ai été baptisé Gary Gatwick par le personnel de l’aéroport. Selon mon premier certificat de naissance, je m’appelle Gary Laker, ''Gary'' pour la mascotte, ''Laker'' pour le nom de la compagnie aérienne. Par la suite, j’ai été adopté puis rebaptisé Steven Gary Hydes», a-t-il décrit sur Facebook.

Il est maintenant lui-même père de deux enfants.