/regional/troisrivieres/mauricie

100 ans et toujours dans sa maison

Jonathan Roberge | TVA Nouvelles 

«J'étais rendue à 98 ans et ils me disaient "vous allez vous rendre à 100 ans, vous allez vous rendre à 100 ans!" Et bien, me voilà !», rigole Armande Ouellette. La Trifluvienne habite seule dans sa maison qu’elle continue d’entretenir elle-même. Elle a manifestement gardé sa fougue des beaux jours.

À l’occasion de son anniversaire, elle a joué quelques chansons au piano ce matin et a préparé une recette de muffins pour ses invités. Celle qui a traversé le siècle en entier continue de s’offrir des petits plaisirs.

«J'aime bien aller au restaurant. On va déjeuner tous les samedis et dimanche matin.»

 

Madame Ouellette se rend dans toutes les fêtes de famille et de son propre aveu, ne dit pas non à une petite coupe de vin.

«Dans le temps des fêtes, elle fait cuire la dinde et fait le tour de nos familles pour préparer des dizaines et des dizaines de pâtés», raconte sa fille Jocelyne.

Des capacités impressionnantes

«Je lave encore moi-même mes planchers, je fais le lavage, j'étends mon linge. Même cette semaine, j'ai commencé à racler le long de la clôture pour enlever les cochonneries», explique-t-elle.

Si certaines tâches sont trop difficiles, madame Ouellet peut compter sur le support de sa famille, dont sa fille aînée de 79 ans qui demeure tout juste à côté.

«Je suis venu laver ses vitres aujourd’hui. Parce que je ne veux pas qu'elle monte en haut. J’ai été obligé d'y enlever son escabeau parce qu'elle était grimpée dedans l'autre jour ! Elle pourrait se faire mal», explique Germaine Ouellette, qui a 20 ans et six jours d’écart d’âge avec sa mère.

Mais madame Ouellette admet qu’elle n’attend parfois que ses enfants lui tournent le dos.

«Quand elle part, je prends mon escabeau quand j’en ai besoin. Il faut monter pour décrocher mes rideaux», dit-elle en riant.

Le nouveau maire de Trois-Rivières n'a pas manqué de souligner cette journée en lui remettant une plaque, une gerbe de fleurs et bien sûr, il a pris soin de lui demander le secret de sa longévité.

«Ne pas boire trop de vin, ne pas fumer et manger ce qu'on veut ! Mais ne me souhaitez pas un autre cent ans», a-t-elle lancé à la blague.