/regional/outaouais

Inondations: interdit de naviguer sur la rivière des Outaouais

Agence QMI

Archives Agence QMI, MARC DESROSIERS

Une longue portion de la rivière des Outaouais s'étalant sur des centaines de kilomètres est tombée mardi sous le coup d'un interdit de navigation pour tout type d'embarcation, y compris à propulsion humaine, en raison des inondations.

Il est désormais interdit de naviguer, en vertu d'un arrêté d'urgence décrété par le ministre des Transports Marc Garneau, sur la portion de la rivière située entre le barrage d'Otto Holden, près de Mattawa, en Ontario, et le lac des Deux Montagnes. Mattawa est situé à environ 300 km d'Ottawa et 450 km d'Oka, où prend naissance le lac des Deux-Montagnes.

Une partie de la rivière Mattawa, un affluent de la rivière des Outaouais qui se trouve en Ontario, a aussi été ajoutée à l'arrêté d'urgence. Rappelons que celui-ci avait été adopté le 30 avril pour interdire la navigation sur le lac des Deux-Montagnes, la rivière des Mille Îles et la rivière des Prairies.

L'interdiction de naviguer s'applique à tout type d'embarcation de plaisance, qu'il s'agisse d'un bateau muni d'un moteur hors-bord ou d'un simple kayak. Seuls les navires des autorités et ceux des services publics de traversiers peuvent continuer de circuler dans les zones interdites.

Les sinistrés qui ne peuvent accéder à leur propriété autrement qu'avec une embarcation sont aussi exemptés de cet arrêté d'urgence.

Cette mesure a été décrétée pour «éviter que la circulation des navires pose un risque à la sécurité des personnes ou qu'elle cause des dommages aux propriétés, aux infrastructures et à l'environnement», a expliqué le ministère des Transports par communiqué.