/regional/montreal/montreal

Montréal, meilleure ville cyclable d’Amérique

GEN-Vélos sur les piste cyclables à Montréal

MARIO BEAUREGARD/AGENCE QMI

La ville de Montréal est la meilleure ville des Amériques pour les vélos et elle arrive même au 18e rang mondial, notamment grâce à son environnement sécuritaire et son pourcentage élevé de cyclistes, d’après un nouveau classement publié cette semaine.

L’étude, réalisée pour la première fois par Coya, une compagnie berlinoise d’assurance, classe les 90 villes mondiales les plus «vélosympathiques».

Seize critères ont été établis pour aboutir à ces résultats, dont le taux de vols des bicyclettes, le nombre d’accidents à vélo, les investissements en infrastructure (voies cyclables), le pourcentage d’usagers et des chiffres sur le vélopartage.

La ville d’Utrecht, aux Pays-Bas, se hisse au sommet du palmarès avec une note de 77.84. Vancouver, en 37e position, est la seule autre ville canadienne à figurer dans ce classement.

«Notre recherche montre que, malgré la bonne performance de Montréal dans la plupart des facteurs, la ville n’est pas l’idéal pour les cyclistes au niveau de deux aspects de nos critères d’évaluation: la température et les systèmes de partage de vélos qui doivent être augmentés», a affirmé au «24 Heures» Yaniss Illoul, relationniste pour Coya.

M. Illoul soutient aussi que la métropole doit bâtir une plus grande communauté de cyclistes pour obtenir une meilleure place dans leur classement.

Montréal se démarque des autres villes mondiales dans cette étude, entre autres, avec son faible taux de cyclistes accidentés ou tués. Le haut pourcentage de Montréalais qui se déplacent à deux roues contribue aussi au bon classement de la ville dans l’index.

Quelques bémols

Suzanne Lareau, présidente-directrice générale de Vélo Québec, mentionne toutefois avoir quelques bémols quant à la méthodologie du classement.

«Quand je compare quelques catégories avec des villes que je connais bien, certaines choses ne tiennent pas la route. Par exemple, au niveau des vélos en libre-service, Vancouver a une bien meilleure note que Montréal, alors que c’est absolument faux», a indiqué Mme Lareau.

«Alors, je me dis "combien de variables comme ça ne sont pas bien évaluées". Je pense qu’un rapport comme ça souligne plutôt une tendance. Je ne suis pas du tout étonnée de retrouver Montréal parmi les meilleures villes américaines, on a une bonne avance ici sur le vélo. Mais est-ce un classement rigoureux? Plus ou moins», a-t-elle commenté.

Palmarès des 20 meilleures villes où faire du vélo à travers le monde:

- 1 – Utrecht (Pays-Bas)

- 2 – Münster (Allemagne)

- 3 – Anvers (Belgique)

- 4 – Copenhague (Danemark)

- 5 – Amsterdam (Pays-Bas)

- 6 – Malmö (Suède)

- 7 – Auckland (Nouvelle-Zélande)

- 8 – Hangzhou (Chine)

- 9 – Berne (Suisse)

- 10 – Brême (Allemagne)

- 11 – Hanovre (Allemagne)

- 12 – Strasbourg (France)

- 13 – Bordeaux (France)

- 14 – Hambourg (Allemagne)

- 15 – Leipzig (Allemagne)

- 16 – Nuremberg (Allemagne)

- 17 – Bristol (Angleterre)

- 18 – Montréal (Canada)

- 19 – Innsbruck (Autriche)

- 20 – Berlin (Allemagne)

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.