/finance/homepage

A&W débarque à l’aéroport de Québec

Jean-Michel Genois Gagnon | Le Journal de Québec

capture d'écran, site web A&W

La chaîne de restauration rapide A&W a le vent dans les voiles à travers le pays et elle souhaite en profiter pour consolider sa présence dans la région de Québec. L’entreprise installera ses pénates cet automne à l’aéroport de Québec.

«Cela va être un comptoir avec une salle à manger qui sera partagée», indique au Journal la jeune franchisée de 25 ans, Charlotte Legault. Sa mère et son conjoint font aussi partie de la famille A&W depuis des années. Elle en possède huit et lui quatre. «C’est une tradition familiale que je voulais poursuivre», dit celle qui réalisera ses premiers pas comme entrepreneuse.

Le nouvel établissement, qui nécessitera des investissements d’environ 400 000$, sera situé dans la zone sécurisée de l’aéroport, soit après avoir passé la sécurité. Il occupera la dernière place disponible dans la foire alimentaire, aux côtés de Starbucks, Pidz et du bar-sandwicherie Origine.

Il s’agira du 18e restaurant de la chaîne à accueillir des clients dans la Capitale-Nationale et dans la Chaudière-Appalaches. Cette ouverture s’inscrit d’ailleurs à travers une importante offensive de l’enseigne afin d’augmenter ses parts de marchés. Au cours des prochaines années, A&W souhaite ouvrir au moins quatre nouvelles succursales dans la région de Québec.

Parmi les endroits ciblés, un restaurant devrait être prochainement construit dans un nouveau développement immobilier réalisé par les groupes Odacité et Custeau à proximité de la rue Georges-Muir, à Charlesbourg.

«C’est certain qu’on regarde pour d’autres sites, notamment à Québec», avance Mme Legault. «Notre objectif à moi et mon conjoint est d’en posséder à terme une cinquantaine. On veut devenir le plus gros franchisés au Québec», poursuit-elle.

Beyond Meat

Pour l’heure, la direction de la chaîne A&W a plusieurs raisons pour sourire. En plus de l’ouverture de nombreux points de vente à travers le pays, la société a enregistré une augmentation de ses ventes de plus de 10 % au cours des trois derniers trimestres, par rapport à la même période l’année précédente.

Plusieurs experts du milieu attribuent en partie cette bonne performance à la bonification de l’offre de protéines végétales dans les restaurants, comme les boulettes de l'entreprise américaine Beyond Meat.

Rappelons que récemment les Producteurs de bovins du Québec et l'Union des producteurs agricoles du Québec ont déposé une plainte à l'Agence canadienne d'inspection des aliments pour dénoncer l’utilisation de l'appellation «viande végétale» par l'entreprise Beyond Meat.

Fondée en 1956, la compagnie A&W détient 950 restaurants de l'Île de Vancouver à Terre-Neuve, dont plus de 150 au Québec.

Autre annonce à venir

Du côté de l’aéroport, la porte-parole, Laurianne Lapierre, mentionne que suite à la finalisation des travaux d’agrandissement et de réaménagement de l’aérogare, «un espace en zone publique» sera aussi à combler au cours des prochains mois.

Dans la même catégorie