/regional/montreal/montreal

Deux nouveaux cas de rougeole à Montréal

TVA Nouvelles

Deux nouveaux cas de rougeole inquiètent les autorités de la santé de Montréal, qui lancent un appel à toutes les personnes qui auraient pu entrer en contact avec les personnes infectées à se manifester, afin d’être traitées.

Ces deux nouveaux cas déclarés sont des cas «secondaires», c'est-à-dire que le virus a été transmis à Montréal. Le virus avait été acquis à l’extérieur du Québec.

«On se doutait qu’il y avait un grand potentiel que la fratrie développe la maladie, puisqu’elle n’était pas vaccinée. Ça nous démontre qu’il y a une chaîne de transmission qui est en place», a expliqué la Dre Mylène Drouin en point de presse jeudi après-midi.

«L’un des deux cas a été dans plusieurs lieux publics. C’est très difficile de retracer l’ensemble des personnes que l’on doit protéger rapidement. La fenêtre pour les protéger est quand même assez courte», a spécifié Dre Drouin.

Le premier cas secondaire est une transmission au sein de la même famille. Ce cas avait déjà été isolé, et les contacts potentiels avec la personne malade ont été protégés et identifiés.

Pour le deuxième cas, la personne infectée s'est déplacée, et a pu contaminer d'autres individus.

Dans la période du 11 au 14 mai, «des gens ont été potentiellement exposés au virus. Comme vous le savez, la rougeole est un virus qui circule par gouttelettes dans l’air. Il y a six lieux spécifiques à des heures très précises qui ont été déterminés», a ajouté la Dre Drouin.

De 200 à 400 personnes ont ainsi pu être exposées au virus de la rougeole.

Depuis le début de l'année, sept cas de rougeole ont été enregistrés dans la grande région de Montréal.

«Pour le moment, tout est correct. Santé Canada nous a appris cette nouvelle hier, explique le propriétaire de l’un des commerces touchés, qui a parlé avec un représentant de la Direction de la santé publique. Ils voulaient savoir quand la cliente était venue ici, la durée de sa visite. La cliente nous a appelés aujourd’hui, elle va bien. Tous nos employés vont bien», a-t-il insisté.

Si vous avez fréquenté les lieux suivant aux dates indiquées, veuillez contacter les autorités de la santé de Montréal.

Samedi 11 mai

École Des Sources (Iranian Cultural Society of the West-Island), 2900, rue Lake, Montréal, de 12 h 00 à 13 h 05

Tim Hortons, 3760, boul. des Sources, Montréal, de 12 h 15 à 13 h 25

Banque Royale, 4400, boul. des Sources, Montréal, de 12 h 25 à 13 h 35

Esthéticienne Manju beauté, 3637, boul. des Sources, Montréal, 14 h 00 à 17 h 00

Dimanche 12 mai

Hôtel Courtyard Marriott (hall d’entrée et piscine), 7000, place Robert-Joncas, Montréal, de 15 h 00 à 17 h 30

Mardi 14 mai

Garderie Aventuriers d’Outremont, 196, chemin Bates – 2e étage, Ville Mont-Royal, de 16 h 30 à 17 h 35

Sept cas

Il y a désormais sept cas de rougeoles déclarés à Montréal cette année, contre une moyenne de quatre cas habituellement.

Les symptômes de la rougeole à surveiller d’ici le 14 juin prochain sont une forte fièvre et de la toux, le nez qui coule, les yeux rouges ou larmoyants, puis deux à quatre jours plus tard, l’apparition de rougeurs sur le visage et tout le corps.

Les personnes nées avant 1970 ou ayant déjà reçu les deux doses du vaccin ne sont pas considérées à risque.

La rougeole est une maladie considérée comme grave – pouvant entraîner la mort, notamment chez les jeunes enfants - et très contagieuse.

La maladie peut être contrée par le biais d’un vaccin en deux doses efficace à plus de 95 %.

Les détails au https://santemontreal.qc.ca.

Dans la même catégorie