/regional/montreal/laval

Les funérailles de Salvatore Scoppa célébrées dans la plus grande discrétion à Laval

Maxime Deland | Agence QMI 

Quelques dizaines de personnes ont rendu un dernier hommage jeudi soir au mafieux Salvatore Scoppa, assassiné en pleine réception familiale au début du mois, à l’intérieur de l’Hôtel Sheraton, à Laval.

Les obsèques, qui devaient de prime abord se dérouler lundi dans La Petite-Italie, à Montréal, avaient été annulées par la conjointe de Scoppa. Cette dernière en avait fait l’annonce sur son compte Instagram.

Mais les funérailles ont bel et bien eu lieu jeudi soir dans la plus grande discrétion, au Cimetière de Laval, sur le rang du Bas-Saint-François, dans l’est de l’île Jésus.

Environ une trentaine de personnes étaient présentes pour l’occasion.

L’événement a eu lieu sous haute surveillance policière. Des policiers de la division du crime organisé de la Sûreté du Québec, de la police de Laval et de la Gendarmerie royale du Canada étaient présents sur place en uniforme.

Cela fait contraste avec les nombreuses funérailles de mafieux ou de motards où les forces de l’ordre tentent de se faire les plus discrètes possible.

Offensive policière

Rappelons que le meurtre de Scoppa, 49 ans, survenu le 4 mai dernier à l’Hôtel Sheraton de Laval, a choqué la police de Laval. Celle-ci a déclaré la guerre au crime organisé en début de semaine afin de ramener le sentiment de sécurité au sein de la population.

La police lavalloise a pour ce faire mis sur pied le projet Répercussion, qui vise notamment à augmenter sa présence dans les lieux fréquentés par des membres de la mafia ou leurs associés.

En collaboration avec la Sûreté du Québec et la Gendarmerie royale du Canada, la police de Laval entend redoubler d’efforts en effectuant des interventions pour réprimer les phénomènes violents, en plus de collecter des informations supplémentaires sur le milieu interlope.

Dans la même catégorie