/news/currentevents

Monoxyde de carbone: une centaine de personnes évacuées à Rimouski

Simon Gamache-Fortin | TVA Nouvelles 

Plus d’une centaine de personnes ont dû être évacuées jeudi dans le secteur Saint-Robert, à Rimouski, en lien avec des travaux de dynamitage qui ont déclenché plusieurs avertisseurs de monoxyde de carbone.

En fin d’après-midi 77 des 101 personnes concernées ont pu regagner leur domicile. Elles étaient accompagnées de pompiers qui ont fait une lecture du niveau de monoxyde de carbone sur place.

La Ville de Rimouski a confirmé, dans un point de presse que 15 personnes ont été incommodées légèrement par ce gaz. Elles ont été transportées à l’hôpital, mais ont rapidement obtenu leur congé.

Des vérifications et des évacuations préventives ont été effectuées tout au long de la nuit par les pompiers, les policiers et les ambulanciers. En journée jeudi, différentes mesures ont été prises pour dissiper le gaz.

Le quadrilatère touché comprend les rues St-Laurent Ouest, Notre-Dame Ouest et St-Joseph Ouest entre la rue Michaud et l'avenue Rouleau.

Au total, 148 lectures ont été réalisées dans le secteur touché, dont sept dépassaient de plus de 70 fois la norme acceptable de monoxyde de carbone.

Les autorités vont demeurer aux aguets au cours des prochains jours comme le gaz peut demeurer dans le sol durant 14 jours.

Les travaux dans le secteur, qui ont débuté lundi, sont suspendus jusqu’à nouvel ordre. La Sûreté du Québec et la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail ont ouvert une enquête.