/news/world

Le manque de formation en cause dans le naufrage du sous-marin

Agence France-Presse

La tragédie du sous-marin argentin San Juan, disparu en 2017 avec 44 marins à bord, est liée à un manque d'entraînement des sous-mariniers et des équipes à terre, selon le ministre argentin de la Défense Oscar Aguad.

«C'est la conclusion des expertises réalisées par des spécialistes, qui évoquent le manque de formation», a indiqué le ministre vendredi à la radio Brujula 24.

Plus que la détérioration du sous-marin, le naufrage s'explique par «une série d'évènements et le manque de transmission intergénérationnel des connaissances», a-t-il dit.

Fabriqué en Allemagne en 1983 et incorporé à la marine argentine en 1985, le San Juan a été localisé un an après sa disparition dans l'Atlantique Sud, à 900 mètres de profondeur.

Une enquête a été ouverte fin 2017, mais aucune responsabilité n'a été établie.

La disparition du submersible le 15 novembre 2017, alors qu'il naviguait vers sa base, le port de Mar del Plata, a cependant entraîné la mise à l'écart fin 2017 du chef de la Marine argentine, Marcelo Srur.

Dans la même catégorie