/news/culture

«HAK_MTL»: avez-vous encore une vie privée?

Isabelle Hontebeyrie | Agence QMI

gracieuseté, Facebook

«C’est un devoir citoyen que d’être paranoïaque», dit lors d’une entrevue téléphonique Alexandre Sheldon, réalisateur de l’excellent documentaire «HAK_MTL».

Fruit de quatre ans de recherches et d’interviews, et réalisé en collaboration avec Canal D, «HAK_MTL» est une plongée fascinante dans le monde de la surveillance sur Internet. Car nous le savons tous, le moindre de nos clics est conservé, scruté, enregistré et décortiqué, que ce soit par des agences gouvernementales de surveillance ou des entreprises.

Ainsi qu’Alexandre Sheldon aime le rappeler en une formule lapidaire, «si c’est gratuit, vous êtes le produit». Ordinateurs, téléphones, objets que l'on dit «intelligents»; tout est désormais interconnecté. Les moindres faits et gestes – d’un simple «J’aime» sur un réseau social au rythme cardiaque d’une montre facilitant les pratiques sportives, en passant par les appels téléphoniques – sont colligés, achetés et vendus par tous les sites fréquentés.

Il faut donc se rendre à l’évidence: la vie privée est en train de mourir, le concept même du «secret» est appelé à disparaître. Fort de ce constat, Alexandre Sheldon part à la recherche de solutions. Il fait donc entrer le spectateur dans le monde des «hackers», ces pirates informatiques ayant trop souvent mauvaise réputation.

Car ce sont eux le dernier rempart, les garants de l’anonymat en ligne. Chiens de garde du web, ce sont eux qui alertent des failles, ce sont aussi eux qui développent des outils afin de lutter contre la collecte de renseignements personnels en ligne.

On a ainsi accès, par le truchement de la caméra d’Alexandre Sheldon et son exceptionnelle habileté à la vulgarisation, à une quantité impressionnante de professionnels informatiques de chez nous, comme ces participants à Réseau libre – une initiative visant à créer un réseau indépendant –, Jean-Philippe Décarie-Mathieu, cofondateur de Crypto.Québec, ou encore David Goulet, développeur chez TOR, un navigateur web anonyme.

À l’heure où Chris Hughes, cofondateur de Facebook tire la sonnette d’alarme en demandant le démantèlement du réseau, il y a de quoi se dire que oui, il faut être conscient de la manière dont les données de l’internaute sont exploitées et que oui, la paranoïa est un devoir dès que nous sommes en ligne. Dans cette optique, «HAK_MTL» est le documentaire à voir.

Note : 4 sur 5