/sports/homepage

Patrick Roy candidat à Ottawa?

Agence QMI

Quebec

Stevens LeBlanc/JOURNAL DE QUEBEC

Les Sénateurs d’Ottawa ont prévu accorder une entrevue à l’ancien gardien Patrick Roy dans le cadre du processus d’embauche de leur nouvel entraîneur-chef.

D’après le quotidien «Ottawa Sun», les parties concernées se rencontreront la semaine prochaine. Il s’agira aussi du septième et dernier candidat se présentant devant le directeur général Pierre Dorion.

«Patrick aimerait à nouveau diriger dans la Ligue nationale [LNH]. Je pense qu’il serait heureux d’être un entraîneur», a mentionné un dirigeant de la LNH au journal ottavien. La même source a ajouté que le principal intéressé entretient une bonne relation avec le DG adjoint des Sénateurs Peter MacTavish, ce qui pourrait favoriser sa candidature.

L’organisation a déjà interrogé l’instructeur-chef intérimaire Marc Crawford, ainsi que l’adjoint des Penguins de Pittsburgh Jacques Martin et celui des Stars de Dallas Rick Bowness, notamment. Le pilote du club-école situé à Belleville, Troy Mann, a également eu droit à un entretien avec le DG. Parmi eux, Martin (1996-2004) et Bowness (1992 à 1995) ont déjà été aux rênes de l’équipe.

Roy, 53 ans, a dirigé l’Avalanche du Colorado de 2014 à 2016, conservant une fiche de 130-92-24 et aidant cette formation à participer une fois aux séries éliminatoires. Il a remis sa démission à la suite d’une deuxième exclusion d’affilée.

Le récipiendaire du trophée Jack-Adams, remis au pilote de l’année dans la LNH, en 2013-2014 est revenu dans le giron des Remparts de Québec en 2018-2019 comme DG et entraîneur-chef. Ceux-ci ont conclu au quatrième rang de l’Association de l’Est de la LHJMQ avec 67 points et se sont inclinés en première ronde.

Avant son passage à Denver, Roy avait été l’instructeur des Remparts pendant huit ans, remportant la coupe Memorial à sa première saison dans la Vieille Capitale.

Informés de ces rumeurs, les Remparts se sont refusés à tout commentaire par l'entremise de leur directrice des relations médias, Nicole Bouchard.

Instabilité

Ottawa a montré la porte de sortie à Guy Boucher le 1er mars. Crawford a complété la campagne à la barre de l’équipe ayant terminé au dernier rang du classement général du circuit Bettman avec 64 points.

L’organisation des Sénateurs a traversé plusieurs tempêtes en 2018-2019, échangeant entre autres les attaquants Matt Duchene et Ryan Dzingel aux Blue Jackets de Columbus peu avant la date limite des transactions, ainsi que Mark Stone, qui a été envoyé aux Golden Knights de Vegas.

Avant le début de la campagne, l’organisation avait laissé aller son capitaine Erik Karlsson, refilé aux Sharks de San Jose. L’avenir de la concession a également été l’objet de maintes spéculations, en raison des faibles foules au Centre Canadian Tire et surtout de l’échec du projet IllumiNATION visant entre autres la construction d’un nouvel aréna aux plaines LeBreton.

Malgré tout, le propriétaire de l’équipe, Eugene Melnyk, a dit à la chaîne radiophonique 590 du réseau Sportsnet en mars qu’il n’avait pas abandonné le projet, mais qu’il devait trouver les bons partenaires. Il avait aussi mentionné qu’il espère voir Dorion former un club aspirant à la coupe Stanley d’ici trois ans.