/regional/montreal/montreal

Un bris d'aqueduc paralyse une partie de la ligne verte du métro pendant 8 heures

Agence QMI

Un bris d'aqueduc majeur a paralysé pendant plus de huit heures une portion de la ligne verte du métro de Montréal, dimanche, entre les stations Frontenac et Viau.

Interrompu en milieu d'avant-midi, le service entre ces stations a finalement été rétabli vers 17 h 45.

La Ville a appris en matinée, vers 6 h 25, qu'une conduite de 12 pouces s'est brisée à proximité de l'intersection entre le boulevard Pie-IX et l'avenue Pierre-de-Coubertin, entraînant une fuite d'eau majeure. Après dépistage et analyse, les employés de la Ville ont été en mesure de fermer les valves aux environs de 10 h 30 et d'assurer l'étanchéité de la conduite vers 11 h, a expliqué Linda Boutin, porte-parole pour la Ville de Montréal.

Le mal était cependant déjà fait. L'eau qui s'est infiltrée dans le sol s'est retrouvée dans le réseau du métro, inondant le tunnel entre les stations Joliette et Pie-IX. Par conséquent, le service de métro a dû être interrompu entre les stations Frontenac et Viau et une dizaine d'autobus ont été envoyés sur la route pour faire la navette entre ces stations.

La STM invitait aussi ses clients à se tourner vers la ligne d'autobus 125 en guise d'alternative.

La Société de transport de Montréal a successivement annoncé une reprise du service à midi, puis à 15 h, avant d'évoquer un retour à la normale pour 18 h, pour finalement pouvoir annoncer une reprise du service peu avant 17 h 45.

Même si la fuite a été interrompue, l'eau continuait à s'infiltrer dans le sous-sol en milieu d'après-midi, ce qui explique le délai pour la remise en service du métro. «Le pompage se poursuit cet après-midi et comme l'eau et l'électricité ne font pas bon ménage, nous ne pouvons prendre aucun risque avant de déterminer que nous pouvons réalimenter en électricité la voie», a expliqué Philippe Déry, porte-parole pour la STM.

Avis d'ébullition

Les cols bleus travaillaient toujours à réparer la conduite d'aqueduc endommagée en milieu d'après-midi. La cause du bris demeurait un mystère, a fait savoir Linda Boutin.

Autre conséquence du bris d'aqueduc, des citoyens du secteur se sont retrouvés privés d'eau pour la journée.

Un avis d'ébullition devait d'ailleurs être émis lorsque le service sera rétabli pour les résidents des environs.