/news/techno

Des applications pour initier vos enfants à la cybersécurité

Maxime Trudel | Journal de Montréal

Father and daughter using tablet

Rido - stock.adobe.com

Les nouveaux parents ne peuvent éviter la question: quand et comment faut-il initier les enfants à la technologie?

S’il est souhaitable de limiter leur exposition aux écrans et leur dépendance à ceux-ci, il demeure qu’ils grandiront dans un monde où la technologie est omniprésente et que de les en priver complètement les empêcherait de développer des aptitudes et des réflexes qui leur seront plus tard fort utiles.

Voici donc cinq applications permettant de contrôler l’usage de la technologie de vos enfants.

1 Facebook Messenger Kids : pour discuter avec des amis de confiance

S’il est difficile de se passer des nombreux outils de Facebook pour communiquer, vous ne voudrez peut-être pas que votre enfant y soit exposé à n’importe quoi. Aussi, il existe une version pour enfant de la messagerie Facebook qui est liée à votre propre compte. Les parents doivent approuver chaque nouveau contact et peuvent consulter les conversations de l’enfant. Ce dernier peut ainsi faire comme les grands et parler à la famille et à ses amis dans un environnement sécuritaire.

2 Votre routeur : gardien de l’accès internet

Plusieurs routeurs permettent de contrôler les connexions, le temps d’utilisation et les contenus qu’un appareil peut consulter. Certains fournisseurs internet offrent leurs propres applications, telle l’app Wifi de Vidéotron. D’autres appareils comme les routeurs de Google, Homehalo et même Disney, permettent aussi un contrôle avancé des activités de ceux qui s’y connectent.

D’autres applications comme Boomerang, Kaspersky Safe Kids et ScreenTime peuvent peuvent aussi apporter un niveau de surveillance sécuritaire.

3 OurPact : savoir où ils sont

Cette application disponible sur iOS et Android permet d’identifier des emplacements de votre vie courante et d’être notifié lorsque vos enfants y arrivent ou en sortent. Vous pouvez avoir l’esprit en paix en sachant qu’ils sont arrivés à l’école, à la maison ou chez un ami. Si votre enfant quitte un lieu prématurément, vous serez notifié de manière à pouvoir l’appeler au besoin.

4 Mobicip : restez en contrôle de la navigation de vos enfants

Probablement l’une des solutions les plus complètes sur le marché, elle vous permet de choisir les catégories d’applications et de contenus que vos jeunes peuvent consulter sur les appareils. Vous pouvez limiter l’utilisation de ceux-ci à certaines périodes, consulter l’historique de leurs activités et géolocaliser leurs appareils.

5 FamilyTime : pour suivre l’ensemble de leurs conversations

Plus intrusif, FamilyTime enregistre l’ensemble des SMS reçus et envoyés, en plus de conserver un registre de l’ensemble des appels de votre enfant.

Fait intéressant, le logiciel propose différentes analyses des communications de vos enfants pour vous aider à détecter toute anomalie.

Avec autant de contrôles, vos jeunes pourraient toutefois sentir un manque de confiance de votre part en grandissant.

À utiliser avec parcimonie pour vos plus vieux.

Les applications de contrôle parental sont nombreuses et malheureusement souvent exclusivement en anglais.

Comme leurs options se ressemblent aussi, il vous revient de choisir les solutions qui répondent le mieux à vos besoins.

N’oubliez pas que rien ne vaut une relation de confiance. Revoyez l’utilité de vos apps chaque année et adaptez-vous à l’évolution de vos jeunes.

Conseils

C’est à chaque parent de déterminer le moment d’introduire son enfant à la technologie. Votre jugement demeure votre meilleur allié, mais pensez aussi aux options suivantes :

Révisez les paramètres de confidentialité et de contrôle des appareils et logiciels en place dans la maison, incluant votre navigateur web.

Retournez voir ce qu’offrent vos logiciels courants tels que votre antivirus, les applications de base de votre téléphone, etc. Plusieurs offrent des options de contrôle parental que vous ignoriez peut-être auparavant.

Parlez numérique avec votre enfant. Vous l’inciterez ainsi à avoir une communication ouverte avec vous. Il s’agit du meilleur truc lorsqu’il commencera à utiliser de nouvelles applis dont vous ignorez l’existence !