/news/world

Starbucks accusé d’avoir utilisé des pesticides mortels

TVA Nouvelles d'après CNN

Des poursuites ont été intentées contre la multinationale Starbucks qui est accusée d’avoir exposé ses clients et ses employés à des pesticides mortels.

Deux exterminateurs et un ancien employé de la compagnie affirment que Starbucks a utilisé des pesticides qui ne devraient pas entrer en contact avec des gens ou de la nourriture dans plusieurs de ses cafés à Manhattan.

Dans le document présenté au tribunal fédéral mardi, on apprend que les demandes faites pour cesser d’utiliser le produit No-Pest Strips contenant du dichloro vinyl dimethyl phosphate (DDVP).

Des photos transmises à la cour démontrent que les pesticides ont été utilisés à proximité d’endroits où on préparait et rangeait la nourriture ainsi que près des conduits d’aération.

Dans la poursuite, on allègue que le produit ne devrait être utilisé que dans des bâtiments inoccupés.

«La poursuite déposée par les plaignants et leurs avocats manque de mérite. C’est seulement une tentative de créer de la peur pour obtenir un gain financier», a réagi un porte-parole de Starbucks ajoutant qu’il était certain que la sécurité de personne n’avait été mise en jeu.  

Au Canada, l’utilisation du dichloro vinyl dimethyl phosphate ou dichorvos a été l’objet d’une réévaluation. Des ajouts ont été faits à l’étiquetage des languettes anti-insectes à usage domestique.

«Pour utilisation uniquement dans les structures inoccupées, à condition que celles-ci demeurent inoccupées de façon continue pendant au moins 4 mois immédiatement après la mise en place de la languette anti-insectes, notamment les résidences secondaires, les chalets, les maisons mobiles et les bateaux», doit-on lire.