/news/currentevents

Un père et son fils auraient causé la mort de deux cerfs à Marineland

Agence QMI

MIKE DIBATTISTA Niagara Falls Review

La saison estivale du parc d'attractions Marineland, en Ontario, s’est bien mal amorcée alors que deux cerfs ont perdu la vie en fin de semaine lors d'un incident attribué à un père et son fils.

Le centre spécialisé dans les activités mettant en vedette des mammifères aquatiques a expliqué, dans un communiqué publié dimanche, qu'un père et son fils ont tout fait pour énerver les cerfs du parc, causant ainsi un mouvement de panique parmi les animaux. Deux cerfs sont morts au cours de cet événement.

Selon les responsables du parc, les deux individus ont «ri au visage du personnel qui a tenté de les arrêter. Ils ont refusé d'écouter les consignes du personnel et ont résisté à leur expulsion du parc», peut-on lire dans le communiqué.

«Alors que nous tentions de calmer et d'empêcher nos animaux de se blesser, les individus se sont éloignés du parc des cerfs», ont ajouté les responsables de Marineland.

Malgré ces efforts, deux cerfs ont perdu la vie. «Nous sommes fâchés par cet acte terrible contre des animaux innocents», a dénoncé Marineland.

Les fautifs n’ont pas été appréhendés par les autorités.

Un geste d'activisme?

Dans son communiqué, le parc d'attractions a laissé entendre que les deux hommes pourraient être des militants pour les droits des animaux, qui manifestent régulièrement devant Marineland pour dénoncer les conditions dans lesquelles les animaux doivent vivre.

Une assertion rejetée par l'ancien employé de Marineland devenu militant Phil Demers. «Les militants pour les droits des animaux ne font pas de mal aux animaux. Marineland leur fait du mal», a-t-il dit au «St Catharines Standard», en ajoutant que les deux hommes étaient plus probablement des visiteurs.

Le parc des cerfs a été fermé aux visiteurs, le temps de modifier l'aménagement des lieux afin d'éviter qu'un autre événement du même genre se produise.

Marineland a entamé sa saison estivale samedi.