/news/tele

800 km à vélo pour Dave Morissette

Sandra Godin | Journal de Québec

archives, Journal de Québec

Après un documentaire sur son périple à vélo sur le chemin de Compostelle, Dave Morissette refait l’expérience, mais au Québec. Il pédalera pendant deux semaines cet été les 800 kilomètres qui séparent sa maison de la Montérégie et celle de son père, à Baie-Comeau.

Sa nouvelle aventure se déclinera en huit épisodes d’une demi-heure, qui seront diffusés cet automne sur la chaîne MOI ET CIE. Le but ? Mettre en valeur des Québécois inspirants que l’animateur croisera sur sa longue route. La série aura pour titre Dave et le bon monde.

Il s’agit du second projet documentaire de l’animateur. L’an dernier, il avait porté à l’écran son voyage de dix jours à vélo sur le chemin de Compostelle, réalisé avec son père et ses deux fils.

« Je disais à mon équipe qui a fait Compostelle avec moi qu’il y en a des gens inspirants et passionnants au Québec. Et on ne prend pas le temps de les mettre en valeur », soulignait Dave Morissette au Journal plus tôt cette semaine.

Quête du bonheur

Le concept de partir de chez lui jusqu’à son patelin lui a été inspiré par plusieurs Européens rencontrés l’été dernier, qui partaient de leur propre maison pour se rendre à Saint-Jacques-de-Compostelle.

« J’avais tellement eu de rencontres déterminantes sur le chemin, des gens qui m’ont aidé dans la quête du bonheur, se rappelle l’animateur. Cette fois-ci, ce seront les réflexions des gens d’ici. »

L’animateur est conscient du défi physique qui l’attend, puisqu’il a fait trois fois le chemin de Compostelle.

Dave Morissette passera d’ailleurs une bonne partie de son été à vélo. Avant le tournage du documentaire, l’animateur de TVA Sports s’envolera vers l’Europe, avec son père, pour une durée de trois semaines. Ils se promèneront à vélo entre Paris et Porto, au Portugal.

D’ici là, l’animateur, primé pour une huitième année consécutive au dernier Gala Artis, se consacre aux séries éliminatoires de la LNH.