/news/culture

Faire durer la magie Harry Potter grâce à un film-concert

Gabriel Beauchemin | Agence QMI

Un véritable concert symphonique basé sur le cinquième volet des films de la franchise «Harry Potter» sera présenté dès vendredi soir à la Place des Arts, permettant aux adeptes de revivre l’univers fantastique de Poudlard.

«Harry Potter, j’ai grandi avec ça, ça a occupé toute ma jeunesse du primaire au secondaire. Et là, c’est le "fun" parce que c’est terminé, mais j’ai encore des petites activités que je peux faire», a indiqué le sourire aux lèvres Camille Fontaine, grande adepte de la série.

Elle assistera samedi soir au concert «Harry Potter et l’Ordre du phénix», cinquième chapitre de la populaire saga de Harry Potter. Ce sera son troisième concert du genre, dans le cadre duquel un orchestre joue en direct les musiques de ce film culte, des événements qui demeurent très courus par les admirateurs de l'univers fantastique concocté par l'auteure britannique J. K. Rowling.

«La salle était pleine chaque fois, ça pogne vraiment, a poursuivi Camille Fontaine. On y va surtout pour l’expérience musicale, parce que "Harry Potter", on les a tous déjà vus 100 fois.»

L’expérience musicale est effectivement hors de l’ordinaire. Un orchestre symphonique d’environ 70 musiciens interprétera la musique du cinquième volet de la série alors que le film sera projeté sur un écran géant de 40 pieds.

Un orchestre symphonique

Pour la chef d’orchestre Sarah Hicks, qui est à la barre de ce concert symphonique depuis le premier film, l’expérience n’est pas du tout comparable à la direction d’un concert classique.

«C’est complètement différent parce que j’ai mon propre moniteur avec le film, où j’ai beaucoup d’information sur la musique, et je dois coordonner les deux. Alors j’étudie la musique et le film en même temps. C’est très difficile, je dois me concentrer énormément», a indiqué Sarah Hicks.

L’événement en vaut tout de même la peine selon la chef d’orchestre puisqu’il représente pour beaucoup une première expérience dans le monde de la musique classique.

«Pour quelqu’un qui n’est jamais allé à un concert classique, c’est très bien, je crois, parce que pour beaucoup de gens, la musique de film c’est la première musique d’orchestre qu’ils entendent. Alors c'est très important, c’est une introduction», a poursuivi Sarah Hicks.

Le film-concert «Harry Potter et l’Ordre du phénix» sera présenté ce vendredi et samedi à 19 h 30 à la Place des Arts.