/news/law

Fillette martyrisée: pas de nouvelles accusations contre le couple

Jean-Francois Desbiens | TVA Nouvelles 

Le couple de Granby accusé relativement à la mort d'une fillette de 7 ans demeurera derrière les barreaux pour au moins les trois prochaines semaines.

Leur enquête sur remise en liberté a été reportée, jeudi, au palais de justice de Granby, parce que la poursuite est toujours en attente des rapports d'expertise et d'autopsie effectués par le pathologiste judiciaire.

À LIRE ÉGALEMENT

La grand-mère veut la garde du petit frère de la fillette

Ce complément de preuve pourrait prendre encore un mois avant d'être divulgué et, éventuellement, permettre le dépôt d'accusations encore plus sérieuses de négligence criminelle causant la mort ou homicide involontaire contre le père de la fillette et sa conjointe.

Pour l'instant, le père âgé de 30 ans est accusé de séquestration et sa conjointe âgée de 35 ans, qui était la belle-mère de la fillette, doit répondre à des chefs de séquestration et de voies de fait graves.

Rappelons qu’ils avaient sa garde.

Le 30 avril dernier, l'enfant de 7 ans a été découverte inconsciente dans sa chambre. Selon toute vraisemblance, elle avait été ligotée et bâillonnée pendant plusieurs heures avant que les services d'urgence ne soient appelés à se rendre à la résidence du couple.

La fillette était connue des services de la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ).

La belle-mère avait plaidé coupable l'été dernier de voies de fait simples sur l'enfant, un crime pour lequel elle avait bénéficié d'une absolution inconditionnelle de la Cour.

Le dossier du père a été reporté au 6 juin. Sa conjointe reviendra devant le tribunal à Granby le 3 juin.

Dans la même catégorie