/regional/montreal/monteregie

Les sinistrés de Rigaud passent de la crue à la rue

TVA Nouvelles

La municipalité de Rigaud a confirmé que des sinistrés des inondations de ce printemps ne seront plus hébergés à l'hôtel, faute de ressources financières.

En 2017, lors des précédentes inondations massives, Québec remboursait 100 % des frais d’hébergement et d’aide alimentaire, mais la proportion remboursée par le provincial a, depuis, été abaissée à 75 %. Les municipalités doivent débourser les 25 % restants.

Pour une municipalité comme Rigaud, la facture s’élève à près de 250 000 $, pour un coût estimé total de 1 million $ pour l’hébergement depuis cinq semaines.

«La Ville, dans le moment, est comme à découvert [ne sachant] combien ça va coûter [...] On est sur un qui-vive qui est assez particulier [...] à gérer. Ce n’est pas évident, parce qu’on ne connait pas encore exactement les sommes qui vont être la responsabilité des villes», a dit Hans Gruenwald Jr., le maire de l’endroit, vendredi.

En outre, en vertu des règles actuelles, l’aide de Québec est accordée aux deux semaines.

«Dans le moment, ça va de 15 jours en 15 jours. Comme maire, je suis obligé de dire à des citoyens et des citoyennes au 14e jour qu’ils ne seront peut-être pas hébergés le 15e jour», a déploré M. Gruenwald Jr.

Devant cette situation, il n’a eu d’autre choix que d’annoncer qu’au moins une trentaine de familles vont devoir quitter l’hôtel et aller loger dans des chambres du Collège Bourget, un établissement d’enseignement privé de Rigaud, qui a gracieusement offert ses locaux.

Plusieurs citoyens de Rigaud rencontrés par TVA Nouvelles, vendredi, n’ont pas caché leur découragement et leur déplaisir façon à la situation. La perspective de passer des semaines, voire des mois, dans une résidence scolaire est loin de leur plaire.

«Je comprends pourquoi la Ville fait ça, mais j’espère que je ne serai pas un des élus pour aller là», a indiqué Jacques Boulard, une des personnes rencontrées.

Il y a près de 220 résidents de Rigaud qui sont toujours logés dans des hôtels en ce moment, a rapporté TVA Nouvelles.