/news/politics

Trouver un équilibre entre les mesures structurantes et les petits gestes

TVA Nouvelles 

Le plan d’action sur les changements climatiques que déposera la Coalition avenir Québec (CAQ) a été accueilli favorablement par les analystes de «La Joute», mais changera-t-il le comportement des Québécois ?

À LIRE ÉGALEMENT

Benoit Charette ne croit pas que l’environnement est «l’angle mort» de son parti

Selon Emmanuelle Latraverse, les suggestions des militants de la CAQ offre un équilibre entre les grandes mesures structurantes et les plus petites.

«Il faut réussir à changer le comportement des gens. Ça passe par de grandes mesures qui touchent les industries, mais c’est aussi par de petits gestes que va passer une prise de conscience de l’électorat pour s’engager à faire des efforts et à changer nos propres comportements.»

Pour sa part, Caroline St-Hilaire estime que les citoyens ont pris le virage vert depuis longtemps et qu’ils posent de petits gestes au quotidien.

«Ce que j’aime, c’est de dire qu’on prend un virage qui concilie le développement économique avec des mesures écologiques. On invite aussi les entreprises à faire des changements. Ça sort un peu du mythe que les petits gestes font une différence», a-t-elle ajouté.

Mme St-Hilaire croit maintenant que le défi de la CAQ sera de s’imposer en tant que leader en matière d’environnement.

Dans la même catégorie