/news/travel

Dix conseils pour bien randonner avec son chien

Nathalie Rivard | Agence QMI

Avec la belle saison qui commence, le désir de se délier les pattes dans les sentiers se fait sentir, surtout avec l’ouverture de la Sépaq aux chiens. Deux spécialistes de l'activité canine, Geneviève Baril, de Sirius Sports Canins, et Joanie Poulin-Breton, de Pattes actives, livrent leurs conseils pour profiter pleinement de vos cani-randos.

1- Respectez toujours les consignes du sentier: gardez votre chien en laisse* et ramassez ses besoins, dont vous disposerez dans une poubelle. N’oubliez pas que l’accès aux sentiers est un privilège et que celui-ci peut être retiré en tout temps s’il y a non-conformité aux règlements.

2- Soyez courtois: quand vous croisez des gens, gardez votre chien près de vous et évitez qu’il saute, même s’il est gentil. Ce n’est pas tout le monde qui apprécie la présence du meilleur ami de l'homme (et de la femme). Si le sentier est étroit, vous pouvez le faire asseoir et attendre que les gens passent.

3- Choisissez des heures moins achalandées, en particulier l'été, pour profiter d’un peu plus de fraîcheur et pour éviter de créer du stress chez votre chien, surtout s’il y a foule.

4- Apportez de l’eau pour faire boire votre ami à quatre pattes et préférez les sentiers ombragés avec des ruisseaux et des points d’eau non-stagnants, surtout en été. Tout comme vous, votre chien a besoin de s’hydrater régulièrement.

5- Respectez la forme physique de votre compagnon poilu et augmentez les distances graduellement. De la même manière que vous ne vous improviseriez pas marathonien, votre chien a besoin d’entraînement pour couvrir plus de territoire, surtout s’il y a beaucoup de dénivelé. Peu importe leur taille ou leur race, la plupart des chiens adorent partir en randonnée, il faut simplement respecter leurs limites.

6- Privilégiez le harnais et la ceinture de randonnée canine au lieu d’une laisse. Vous aurez ainsi les mains libres et pourrez utiliser des bâtons de marche au besoin. De plus, votre chien aura le sentiment de bénéficier de plus de liberté. Les poignées sur le dos de la plupart des harnais vous permettront en outre de l'aider à franchir certains gros obstacles au besoin. Si vous désirez lui faire porter un sac à dos, assurez-vous que la charge totale n’excède pas 20 % de son poids.

7- Apprenez à votre chien à bien marcher en laisse et à rester concentré, même quand il voit d’autres chiens. S'il est réactif quand il croise d’autres représentants de la gent canidée ou qu’il tire constamment sur sa laisse, faites appel à un spécialiste en comportement canin pour travailler cette habileté essentielle à la réussite de vos randos.

8- Soyez toujours soucieux du bien-être de votre chien: entretenez et soignez ses coussinets pour les garder souples avec des produits à base de consoude qui ne bloque pas les pores de la peau. Surveillez aussi les signes d’épuisement ou d’inconfort tout au long de la randonnée, et dans le doute, faites demi-tour.

9- Faites vacciner votre chien contre les tiques. On les retrouve maintenant partout au Québec et dans le nord-est des États-Unis, alors impossible de penser pouvoir les éviter. Un chien traité ne sera pas un vecteur de transport de tiques vers la maison, ce qui aidera à vous protéger également. Au retour de chaque rando, inspectez tout de même son pelage et vérifiez que vous n’avez pas, vous non plus, de tiques sur la peau ou sur les vêtements.

10- Contrôlez votre chien en descente pour éviter les chutes. Même s'il porte un harnais et que vous trouvez pratique qu’il vous tire en montée, apprenez-lui à marcher à vos côtés dans les descentes, cela vous évitera des chutes et des blessures.

*Sauf lorsque c’est clairement indiqué que la marche libre sans laisse est permise, votre chien devrait toujours être en laisse.

Dans la même catégorie