/news/culture

«La tournée des idoles»: Claude Valade pour une dernière fois

Yan Lauzon | Agence QMI

ART - RÉPÉTITION DE LA TOURNÉE DES IDOLES

MARTIN ALARIE / JOURNAL DE MONTREAL /

À 75 ans, après plus de 50 ans de carrière, Claude Valade a entendu le chant du cygne. Et la fin approche à grands pas, elle qui conclura son parcours devant public samedi soir, lors du second spectacle de «La tournée des idoles» qui sera présenté au Centre Vidéotron, à Québec.

«La dernière chanson que je vais faire sur scène samedi soir sera la dernière de la chanteuse, a confié l’artiste lors d’une journée de répétitions tenue mercredi, à Montréal. J’ai 75 ans, je veux garder les petites années qui me restent... Je veux voyager.»

Claude Valade dit s’être bien préparée avant de faire ses adieux à l’industrie du spectacle. Elle ne reculera donc pas. «C’est difficile, mais c’est comme n’importe qui qui prend sa retraite.»

Son classique

C’est en interprétant son grand succès «Aide-moi à passer la nuit» – qui s’est écoulé à 358 000 exemplaires en 45 tours, un record, précise-t-elle – qu’elle se retirera définitivement. Pour cela, elle n’a aucun regret.

«Je ne suis pas nostalgique, je suis contente, ajoute-t-elle. J’ai eu une belle carrière. Ce n’est pas donné à tout le monde et pas nécessairement donné à tout le monde qui a vraiment du talent. Je l’apprécie, c’est un privilège.»

Si elle a accepté de prendre part à «La tournée des idoles», c’est dans un but bien précis. «C’est ma façon de dire merci aux gens qui sont là, de leur dire merci de m’avoir permis de faire le métier que j’ai fait et, surtout, de m’avoir permis de le faire pendant 50 ans. Il faut que je leur dise merci et c’est la seule façon.»

Une marque de respect

Outre «Aide-moi à passer la nuit», Claude Valade en profitera pour livrer les pièces «Au bout du monde» et «Viens t’étendre au creux de mes bras».

Pour elle, pas question de revisiter ses succès. Rien ne vaut la version originale. «Il y a le respect des gens qui ont accepté nos chansons. C’est avec ces orchestrations-là qu’ils les aiment. Pour eux, ne les défais pas. C’est un respect et on leur doit ça.»

Outre la chanteuse, les deux rendez-vous de samedi seront entre autres marqués par des prestations de Patsy Gallant, Michèle Richard, Michel Stax, Gilles Girard, Plastic Bertrand, Gérard Lenorman, Enrico Macia et Sheila. Associée à la populaire chanson «Les rois mages», cette dernière mettra les pieds au Québec pour la première fois.

Toutes ces vedettes des années 1960-1970 seront accompagnées de 12 musiciens et choristes. Les deux concerts seront animés par Mario Lirette en compagnie de Brigitte Marchand.