/news/politics

L'argent pour l'aide alimentaire se fait attendre

TVA Nouvelles

Des parents, des commissaires scolaires et des directeurs d'écoles sont inquiets pour l'aide alimentaire dans certains quartiers plus défavorisés. Certaines écoles qui devraient perdre ce soutien attendent toujours des actions du ministre de l’Éducation.

Plusieurs écoles de quartier défavorisées bénéficient quotidiennement de petits-déjeuners ou de collations. En raison des données du recensement de Statistique Canada effectué en 2016, les calculs ont été refaits en fonction des richesses de chaque quartier.

Ainsi, de nouvelles écoles y auront droit, et d’autres qui y avaient accès depuis longtemps perdront cette aide alimentaire.

Le ministre de l’Éducation avait pris l’engagement de débloquer de l’argent pour que ces écoles puissent continuer d’y avoir accès.

Mais à l’aube de la fin des classes, la Commission scolaire de Montréal tire la sonnette d’alarme. Alors qu’elle est déjà en train de préparer la rentrée scolaire de l’automne 2019, elle dit n’avoir reçu aucune garantie de financement de la part du gouvernement.

En entrevue sur les ondes de LCN, le ministre de l’Éducation s’est fait rassurant. Il promet qu’une annonce sera faite d’ici quelques semaines et s’engage à tenir sa promesse. «Les enfants auront le ventre plein en septembre. Je ne veux pas être ce ministre qui laisse tomber ces enfants.»

Il demande aux parents et aux commissions scolaires de faire preuve de patience, le temps de ficeler les budgets qui permettront d’offrir l’aide alimentaire nécessaire aux écoles qui en ont besoin en septembre.

De l'aide du fédéral?

Du côté du fédéral, le gouvernement Trudeau avait dit lors du dernier budget fédéral qu'il voulait commencer un dialogue pour voir s'il n'y a pas des possibilités au Canada d'avoir un programme national d'alimentation dans les écoles.

Ce concept est déjà établi à plusieurs endroits dans le monde.

Or, le bureau du ministre canadien de la Famille, des Enfants et du Développement social a confirmé n'être qu'aux balbutiements d'une telle initiative.

Dans la même catégorie