/regional/quebec/quebec

Les résultats de l’étude commandée par Loto-Québec se font attendre

Pierre-Antoine Gosselin | TVA Nouvelles 

La députée caquiste de Charlevoix-Côte-de-Beaupré Émilie Foster préfère attendre les conclusions de l’étude d’opportunité sur la relocalisation du Salon de Jeux de Québec commandée par Loto-Québec avant d’aller au front pour la région de Charlevoix.

Jeudi, le maire de La Malbaie révélait les conclusions de l’étude commandée par la municipalité sur les impacts économiques de l’installation d’un casino à Québec sur la région de Charlevoix. L’étude démontre entre autres que 34 % de la clientèle touristique du casino de Charlevoix avait prévu le fréquenter en 2017-2018. Le quart de cette clientèle provient de Québec. Depuis l’ouverture du Salon de Jeux en novembre 2014, les revenus générés par le casino de Charlevoix ont dégringolé.

«Je souhaite vraiment attendre les conclusions de l’étude de Loto-Québec. À ce moment-là, on va s’asseoir et regarder ce qu’il faut faire de mieux. Je suis heureuse que la Ville de La Malbaie ait commandé sa propre étude. Je vais toujours défendre ma région et aller au front lorsque le temps se présentera», soutient la députée caquiste, Émilie Foster.

Le maire de La Malbaie souhaite pour sa part rencontrer le premier ministre en personne afin de discuter des résultats de son étude. Cette demande est prématurée, estime la députée caquiste.

«Si notre demande est prématurée, j’espère qu’elle sera entendue le moment venu. J’espère tout simplement qu’on sera des intervenants de première heure dans les décisions prises et qu’on ne soit pas laissés en plus devant les faits accomplis», mentionne le maire de La Malbaie, Michel Couturier.

Une rencontre entre Émilie Foster, Michel Couturier et un adjoint du premier ministre aura lieu lundi à l’Assemblée nationale. Il sera notamment question des résultats de l’étude de la Ville de La Malbaie.

Dans la même catégorie