/finance/homepage

Les trois prochaines années seront «très difficiles» pour Caroline Néron

TVA Nouvelles

Même si Caroline Néron a réussi à conclure un «bon deal» avec ses créanciers, les trois prochaines années seront «très très difficiles» pour la femme d’affaires, croit un spécialiste en marketing numérique.

«Elle a passé la première étape, qui était de reprendre ses finances sous contrôle», affirme Philippe R. Bertrand.

Le prochain défi pour la comédienne et chanteuse sera de regagner son public et ses clients.

«Il va falloir reconvaincre les clients de revenir en boutique, ce qui n’est pas chose gagnée, souligne l’expert. Je ne sais pas si vous vous êtes promené dans les centres commerciaux, mais c’est mort! Il n’y a plus de monde!»

Selon lui, Caroline Néron devra également revoir son modèle d’affaires.

«Le modèle d’affaires en ce moment d’avoir des boutiques à travers le monde et au Québec, c’est un modèle d’affaires qui est attaqué par les grands de ce monde, les Amazon», affirme Philippe R. Bertrand.

Il croit toutefois que l’entrepreneure peut compter sur son image de marque, qui est encore très solide.

«Elle a cette capacité de faire de belles images, de convaincre sa clientèle. Il y a des gens qui lui sont très fidèles», indique-t-il.

Caroline Néron devra, par-dessus tout, s’assurer que ses finances demeurent impeccables au cours des trois prochaines années

«Il faut qu’elle rembourse les créanciers, dit le spécialiste en marketing numérique. Après avoir passé ce processus-là, vous comprenez que Revenu Québec ne lui laissera même pas deux jours de retard. Les loyers ne peuvent plus être en retard. Les créanciers te donnent de nouvelles conditions très très exigeantes.»

Dans la même catégorie